Ledjely.com
Accueil » 224 Objectif Bac : Mohamed Ali et son équipe ciblent Kouroussa
A la uneActualitésEducationGuinée

224 Objectif Bac : Mohamed Ali et son équipe ciblent Kouroussa

Pour la 5ème édition de son projet ‘’224 Objectif Bac’’ dont la vocation est de venir en aide aux élèves à la veille des examens scolaires, la structure ‘’Kharan’’ cible la préfecture de Kouroussa, dans la région administrative de Kankan. En conférence de presse, hier samedi 29 avril, les responsables de la structure ont expliqué les raisons du choix porté sur cette ville et comment ils entendent déployer concrètement le projet, en vue d’améliorer le taux de réussite au baccalauréat session 2023.

C’est le faible taux de réussite qu’elle a enregistré l’année dernière au baccalauréat qui a conduit au choix de Kouroussa. Et le projet ‘’224 Objectif Bac’’ s’y déploie avec l’ambition de rehausser ce taux à hauteur de 50 %. « L’année dernière, nous étions dans la région forestière.  Cette année, nous visons Kouroussa car l’année passée, cette préfecture a produit un résultat assez catastrophique. Nous l’avons donc ciblé, vu que nous avons pour crédo d’apporter un appui pédagogique dans les différentes préfectures », indique Mamadou Moussa Baldé responsable des opérations de ‘’Kharan’’.

Prenant la parole à son tour, le coordinateur général de la structure dévoile stratégie qui sera mise en œuvre. « La stratégie reste la même. Au lycée, il y a les matières fondamentales, qui ont des coefficients assez élevés. Nous mettons l’accent sur ces matières là, mais on n’oublie pas les matières qui sont transversales. Quand nous prenons l’anglais, dans toutes les options, les candidats font l’anglais », note Mohamed Ali Condé.

Quant au personnel, dit-il : « On a 30 personnes sur le projet cette année, 21 enseignants plus les encadreurs. On a des enseignants sur toutes les matières ».

Prenant part à la conférence, l’ancien député uninominal de Kouroussa salue l’initiative. « Personnellement, je dirai aux membres de cette structure et au coordinateur je suis satisfait. Quand je vois les jeunes qui abandonnent tout et se mettent à la charge pour aider la population, je crois que ça doit être un sentiment de satisfaction pour tout le monde », déclare-t-il.

Si les enseignants et les encadreurs dans le projet sont volontaires, leur déploiement, leur hébergement et leur nourriture sur place pendant 20 jours nécessiteront néanmoins des ressources. Or, ‘’Kharan’’ n’a pas toujours les moyens d’y faire face. C’est pourquoi les organisateurs lancent  un appel aux bonnes volontés afin d’accompagner la structure financièrement pour le bonheur des candidats guinéens en général et ceux de Kouroussa en particulier.

Aminata Camara

Articles Similaires

Retrait des agréments des médias : « La mesure ne constitue pas une entrave à la liberté de la presse »

LEDJELY.COM

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....