Ledjely.com
Accueil » Les enfants parlent d’égalité de Genre
ActualitésPublireportage

Les enfants parlent d’égalité de Genre

Une centaine d’enfants ont participé à une émission télévisée interactive, conçue et produite par et pour les enfants, portant sur l’égalité de genre.

@UNICEF Guinea
Une centaine d’enfants ont participé à une émission télévisée interactive, conçue et produite par et pour les enfants, portant sur l’égalité de genre

En Guinée, quotidiennement, les filles et les garçons sont victimes et témoins d’inégalités. Ils sont exposés à de multiples privations de leurs droits, différenciées en fonction de leur âge, sexe, situation socio-économique et lieu de vie. La charge des travaux domestiques est principalement attribuée aux enfants et notamment aux filles. 94.5 % des femmes âgées de 15 à 49 ans ont subi des mutilations génitales féminine. 1,2 million d’enfants sont non-scolarisés dans le pays, 43 % représentent des filles2 et 89 % des filles scolarisées ne terminent pas le premier cycle de l’enseignement secondaire. Certaines filières techniques sont beaucoup moins fréquentées par les femmes que les hommes. Les femmes représentent seulement 18 % des personnes inscrites en géologie, 19 % en mathématiques et 22 % en sciences de l’ingénierie technique et de l’informatique.

Pour sensibiliser largement à la lutte contre les inégalités de genre en Guinée, les enfants ont réalisé une émission télévisée en se positionnant comme acteurs du changement. Cette émission animée par Hawa, âgée de 17 ans et scolarisée en classe de 11éme à Conakry, a mis l’accent sur les droits, les devoirs, les défis, les espoirs et les combats que les enfants vivent quotidiennement en Guinée.

Hadja, 14 ans, pratique la mécanique après l’école, elle est passionnée par ce domaine pourtant réservé traditionnellement aux hommes. « Au début, intégrer le domaine de la mécanique n’a pas été facile, car mes parents s’y sont opposés catégoriquement. C’est un métier réputé être fait pour les hommes, donc c’était un défi à relever pour moi. Avec mon insistance, finalement, mes parents ont accepté mon choix. Je suis la seule fille au garage, j’effectue le même travail que les garçons, et j’adore ça. Les garçons avec qui je travaille m’encouragent » explique Hadja avec assurance au micro de Hawa.

Hawa interview ensuite Madeleine, âgée aussi de 14 ans et récemment élues Miss Soleil Kirikou 2023.  Madeleine, atteinte d’albinisme, explique que pour elle vivre en étant physiquement différente n’est pas un obstacle. Elle ne se préoccupe pas des préjugés dont elle est parfois victime. Elle s’est intégrée dans la société et mène sa vie quotidienne avec courage et ténacité pour atteindre ses objectifs. Son élection au concours Miss Soleil Kirikou 2023 qui valorise les personnes atteintes d’albinisme a été pour elle un grand moment de reconnaissance. « Mener une vie agréable dans une ville comme Conakry n’est pas facile. Seuls les courageux et ceux qui ont des ambitions s’en sortent tant bien que mal. Avec le soutien de mes parents, je vis comme toutes les jeunes filles de mon âge, j’arrive à réaliser certains de mes rêves. Malgré les obstacles et les barrières sociales, j’ai confiance en moi. Cette confiance m’a permis de gagner ce prix. Je suis une personne à part entière. Cette couronne représente pour moi une force et représente la confiance en soi ».

Mariama, âgée de 13 ans, est la Présidente du Parlement des enfants de Guinée. Lors de son interview, elle a rappelé l’importance de la participation active des enfants dans la société. « Je demande aux parents de faire intégrer leurs enfants dans les organisations associatives pour leur ouverture d’esprit et pour qu’ils puissent acquérir des connaissances sur leurs droits et sur leurs devoirs ».

L’UNICEF a impliqué une centaine d’enfants, filles et garçons, dans la conception d’une émission télévisées interactive conçues et produite par et pour les enfants portant sur l’égalité de genre.  Cette émission avait pour objectif d’offrir un espace d’expression et une large médiatisation aux enfants pour qu’ils puissent s’exprimer sur les thématiques liées à la promotion des droits des enfants et particulièrement sur l’égalité entre les genres. L’UNICEF soutient la prise de parole des enfants et des adolescents sur les sujets qui les concernent pour leur permettent de devenir acteur du changement et être impliqués dans les évolutions sociales. Tous les enfants doivent avoir les mêmes chances et opportunités et pouvoir grandir dans un monde où ils peuvent jouir pleinement de tous leurs droits.

UNICEF Guinée

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....