Ledjely.com
Accueil » Cellou Dalein : « Air Guinée, c’est (pour) nuire à ma réputation »
A la uneActualitésGuinéePolitique

Cellou Dalein : « Air Guinée, c’est (pour) nuire à ma réputation »

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) était ce mercredi 6 septembre, l’invité du journal Afrique de TV5 Monde. Au cours de l’entretien Cellou Dalein Diallo a de nouveau abordé le dossier de la liquidation de l’ancienne nationale aérienne ‘’Air Guinée’’ et de ses actifs. Dossier par rapport auquel il est poursuivi devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Et l’ancien ministre des Transports, rappelant les circonstances de la cession de la compagnie, a dit que l’exhumation n’a qu’un seul but : tenter de l’éliminer de la prochaine course à la présidentielle.  

Pour celui qui a également été premier ministre sous Lansana Conté, dans le dossier Air Guinée, les choses sont très évidentes. « Tout le monde sait que ces accusations sont fausses et sans fondement », a-t-il déclaré.

A l’appui de sa défense, Cellou Dalein Diallo note qu’à l’époque, une loi adoptée par le parlement « rendait le ministre des Finances seul responsable des privatisations » et qu’à ce titre, ce dernier avait la latitude « d’associer qui il veut », explique-t-il.  Conséquemment, c’est ledit ministre qui avait mis en place des commissions en charge de gérer la cession de Air Guinée et de ses actifs. « Aucun représentant du ministère des Transports n’était présent. Ces commissions ont procédé à la liquidation de l’entreprise, à l’inventaire des actifs, à la négociation avec le repreneur sans qu’aucun cadre du ministère des Transports ne participe à cette opération », a souligné le leader de l’UFDG.

Bref, pour Cellou Dalein Diallo, si l’on s’en tient aux faits, rien ne saurait lui être reproché dans le dossier. Sa citation devant la CRIEF relèverait donc manœuvre visant à utiliser la justice pour nuire à l’homme politique qu’il est.  « C’est une tentative d’élimination, de nuire à ma réputation et à mon honneur, de me rendre responsable de cette transaction, qui, non seulement a été approuvée en conseil des ministres, mais aussi le président de la République d’alors avait pris un décret et le ministre des Finances et ses structures compétentes ont mis en œuvre cette décision du conseil des ministres, sans même associer le ministre des Transports que j’étais », s’explique le président de l’UFDG.

Hors du pays depuis la prise du pouvoir par le CNRD, Cellou Dalein Diallo, dit en outre, s’apprêter à regagner le pays. « Je m’organise pour rentrer. On va annoncer la date de mon retour puisque je ne compte pas m’éterniser à l’étranger.  Mais je n’ai pas fixé la date », a-t-il indiqué à propos.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Gabon : l’expérience de Dr Dansa Kourouma sollicitée pour l’élaboration de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Baccalauréat : Bah Oury donne le coup d’envoi à Labé

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM
Chargement....