Ledjely.com
Accueil » Siguiri : ressortissants et diaspora offrent des soins gratuits aux populations locales
Actualités

Siguiri : ressortissants et diaspora offrent des soins gratuits aux populations locales

Les ressortissants de Siguiri installés à travers le monde viennent au secours de leurs frères et sœurs. En effet, trente-cinq professionnels de santé parmi les plus réputés en Guinée offrent depuis lundi 23 octobre des soins de santé de façon gratuite aux malades de la commune urbaine et des communes rurales de la ville aurifère. Ce sont les locaux de l’hôpital préfectoral qui servent de cadre à la mise en œuvre de cet humanitaire hautement apprécié par les bénéficiaires.

C’est très tôt ce lundi matin que des milliers de malades ont pris d’assaut l’hôpital préfectoral de Siguiri. Des professionnels de santé en ophtalmologie, pédiatrie, cardiologie, neurologie, dermatologie, chirurgie générale et viscérale, traumatologie, rhumatologie et autres accueillent à tour de rôle les malades qui pour la majorité trainent leurs pathologies depuis des années. Sur les raisons de cette initiative humanitaire, le chef de mission indique : « Le gros problème en Afrique est l’accès aux services de santé de qualité et si nous voyons la répartition des médecins spécialistes dans notre pays, on se rend compte que le déficit est important quant à l’accès de spécialistes sur toute l’étendue du territoire national. C’est pourquoi la faculté des sciences et techniques de santé de l’université Gamal Abdel Nasser en collaboration avec le ministère de la santé et les ressortissants de Siguiri à Conakry et d’ailleurs se sont mis ensemble pour offrir aux populations de Siguiri un accès à des spécialités qui n’existent pas ici, encore moins aux alentours. Dans la grande majorité des cas, les Siguirikas sont obligés de se rendre à Bamako, malgré la distance. Les gens sont consultés gratuitement et orientés à la pharmacie où ils ont droit aux médicaments achetés par les bonnes volontés et les ressortissants de Siguiri. Au cas où un produit est prescrit et que le médicament n’est pas avec nous, la personne ira dans une pharmacie privée pour s’en procurer. Les cas chirurgicaux les plus compliqués seront transférés à Conakry et les interventions seront faites grâce à l’association », a précisé Professeur Mohamed Cissé, doyen de la faculté des sciences et techniques de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Sidikian Traoré vit avec sa pathologie depuis des décennies. Âgé aujourd’hui de quatre-vingt-dix ans, il a parcouru de grandes distances (Naboun- Siguiri), un peu plus de quatre-vingt kilomètres avec son petit-fils pour bénéficier des soins médicaux. Juste après avoir reçu ses médicaments, il nous accueille à cœur ouvert : « ma poitrine me fait mal depuis des années, je viens de faire ma radiologie et des produits également m’ont été donnés gratuitement grâce à nos fils. C’est la première fois que nous voyons un tel geste de nos enfants et nous en sommes fiers. Nous formulons des prières pour nos enfants et pour notre pays », s’est-il félicité.

Sourires aux lèvres, Kouraba Diawara se plaint d’un mal au dos depuis longtemps. Cette mère de famille vient de sortir du bloc. Elle s’est entretenue avec l’agent de santé. L’écoute active du médecin traitant retient notre interlocutrice et elle ne manque pas de mots de satisfaction : « Nous étions déjà ici à 6 heures du matin. Quand mon tour est arrivé, le médecin m’a bien accueilli et l’entretien était bon. Tout le monde est malade et la vie est assez chère. Cet appui des ressortissants arrive à point nommé. Nous souhaitons que cela se perpétue pour le meilleur des enfants de Siguiri ».

Le Directeur de l’hôpital préfectoral de Siguiri salue lui-même l’initiative : « C’est une synergie d’activités entre les missionnaires et nous. Le choix porté sur notre structure pour recevoir une telle opportunité nous soulage à plus d’un titre. Nous référons beaucoup de cas de malades vers Bamako et Conakry. Pourtant beaucoup n’ont pas de moyens. Voir ces citoyens bénéficier sur place et gratuitement des soins est très important pour nous », a souligné Aboubacar Sidiki Diané.

A noter que ces consultations gratuites vont durer cinq jours.  

Michel Yaradouno, depuis Siguiri pour ledjely.com

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM
Chargement....