Ledjely.com
Accueil » Economie : le CNT adopte le volet recettes du budget 2024
A la uneActualitésEconomie

Economie : le CNT adopte le volet recettes du budget 2024

Le volet recettes du projet de Loi de Finances Initiale 2024 a été examiné et adopté par les conseillers nationaux ce mardi 26 décembre 2023 à l’hémicycle du palais du peuple. Pour la circonstance, les ministres du pool financier du gouvernement étaient. Il y avait en particulier celui du Budget, Lanciné Condé, son homologue du Plan et de la Coopération internationale, Rose Pola Pricemou ainsi que Moussa Cissé, de l’Economie et des Finances.  

La Commission saisie au fond, dans son rapport, a indiqué que les objectifs de la politique budgétaire, découlent de la lettre de cadrage du Premier Ministre dont les principales orientations sont les suivantes :

  • Accroitre significativement le niveau de mobilisation des recettes fiscales, de manière à atteindre un taux de pression fiscale de 13,25% en 2024 ;
  • Assurer la mobilisation optimale des recettes intérieures par une relance économique à travers le soutien aux entreprises et aux ménages, pour contenir les chocs économiques des crises en cours ;
  • Limiter le déficit budgétaire autour de 3,62% du PIB ;
  • Prévoir une dotation conséquente pour l’exécution des activités du chronogramme de la Transition ;
  • Revoir à la baisse de plus de 1000 milliards la subvention du prix de consommation de l’électricité…

Les recettes du budget de l’État sont évaluées à 29 942,48 Mds contre 29 029,32 Mds en 2023, soit une augmentation de 913,16 Mds (3,15%). Elles sont composées de recettes fiscales (yc BAS) pour 26 920,98 Mds (89,91%), des dons, legs et fonds de concours (yc BAS FCE) pour 1 214,57 Mds (4,06%) et des autres recettes pour 1 806,93 Mds (6,03%).

 Quant aux projections des recettes hors Budgets d’Affectation Spéciale (BAS), elles se chiffrent à 28 893,84 Mds et se décomposent en :

  • Recettes fiscales pour 25 872,34 Mds, et augmenterait de 1 573,20 Mds par rapport à la LFR 2023 ;
  • Dons projets et programmes pour 1 088,44 Mds et diminuerait de 197,11 Mds comparés à la LFR 2023 ;
  • Autres recettes pour 1 806,93 Mds en baisse de 73,09 Mds par rapport à la LFR 2023.

Les Budgets d’Affectation Spéciale sont évalués à 1 048,64 Mds contre 1 197,15 Mds dans la LFR 2023, soit une baisse de 148,51 Mds, imputable aux ressources du BAS FCE. Les ressources des BAS se décomposent comme suit :

  • FNDL :460,95 Mds ;
  • FODECCON : 307,91 Mds ;
  • FIM : 153,65 Mds ;
  • FCE : 126,13 Mds.

Par ailleurs, les prévisions de recettes des régies financières dans le PLFI 2024 sont ventilées ainsi qu’il suit :

  • Direction Générale des Impôts : 15 750 Mds contre 14 845,52 Mds dans la LFR 2023, soit un taux d’accroissement de 6,09% ;
  • Direction Générale des Douanes : 10 452,91 Mds contre 9 793,55 Mds en LFR 2023, soit un taux d’accroissement de 6,73% ;
  • Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique : 2 524,99 Mds contre 2 737,24 Mds en LFR 2023, soit une baisse de 7,75%.

Le volet recette du projet de la LFI 2024 a été adopté par la majorité des conseillers présents à l’hémicycle 74/81 avec 2 abstentions.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Urgent : Bah Oury nommé nouveau premier ministre

LEDJELY.COM

Crise en Guinée : un seul remède appelé ‘’humilité’’

LEDJELY.COM

Axe Lambanyi-Hamdallaye : la grève plutôt suivie

LEDJELY.COM

Grève générale : les travailleurs du secteur de la monnaie électronique observent le mot d’ordre

LEDJELY.COM

Grève générale : de la T7 à Enco 5, boutiques, magasins et banques fermés

LEDJELY.COM

Grève générale : la ville de Kankan au ralenti

LEDJELY.COM
Chargement....