Ledjely.com
Accueil » Urgent : le Conseil constitutionnel désavoue Macky Sall
A la une

Urgent : le Conseil constitutionnel désavoue Macky Sall

C’est un nouveau coup dur pour le camp présidentiel au Sénégal. Résolu à reporter l’élection présidentielle du 25 février – une loi a même adoptée le 5 février par l’Assemblée nationale – il pourrait se buter au refus du Conseil constitutionnel. En effet, dans sa décision rendue ce jeudi 15 février, la haute instance a jugée que « la loi portant dérogation aux dispositions de l’article 31 de la constitution adoptée sous le N°04/2024 par l’Assemblée nationale, en sa session du 5 février 2024 est contraire à la constitution ». Par ailleurs, le Conseil constitutionnel décide que « le décret n°2024-106 du 03 février 2024, portant abrogation du décret convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle du 25 février 2024, est annulé ».

Autrement, Macky Sall est débouté de bout en bout. Que va-t-il maintenant ? Telle est la question qu’il convient de poser désormais. Dans la mesure où du retard a été accusé par rapport à la date initiale du 25 février, une nouvelle date devrait être fixée pour la tenue de la présidentielle. Et à priori, le dialogue auquel le président sénégalais dit appeler toute la classe politique.

Ledjely.com

Articles Similaires

SONAP : la ‘’construction de nouveaux dépôts pétroliers’’, la priorité de Moussa Cissé

LEDJELY.COM

Conakry : une importante quantité de la drogue Kush saisie par les services spéciaux

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM

CRIEF : les 10 vendeurs de médicaments s’en sortent plutôt bien

LEDJELY.COM

Presse : la HAC inflige une sévère sanction à Mamoudou Babila Keïta

LEDJELY.COM
Chargement....