Ledjely.com
Accueil » Naufrage aux larges du Sénégal : les proches des victimes dénoncent une arnaque de la part du pseudo-passeur
A la uneActualités

Naufrage aux larges du Sénégal : les proches des victimes dénoncent une arnaque de la part du pseudo-passeur

Des jeunes Guinéens originaires du quartier de Bonfi, dans la commune de Matam, ont péri le week-end dernier, aux larges du Sénégal, dans des conditions qui restent à élucider.  Ils entendaient se rendre en Espagne, nous apprend-on. Après la diffusion de la nouvelle via les réseaux sociaux, les familles se sont spontanément réuni dans une mosquée à Bonfi pour essayer de comprendre. D’autant que certains de ces parents ne savaient même pas que les jeunes s’étaient embarqués dans cette périlleuse aventure. Mais d’ores et déjà, dans certaines des familles, on pointe un doigt accusateur sur un individu qui pourrait avoir berné les défunts en leur faisant croire qu’il pouvait les faire voyager avec seulement 7 500 000 GNF.

Sur les visages des parents, la peine et la tristesse se mêlaient au regret. Si quelques-uns d’entre eux ont librement souscrit au voyage de leurs enfants, d’autres n’en étaient même pas informés « Leur premier départ, c’était à Cosa. Ils sont partis par voie terrestre avec deux voitures. A Mamou et à Koundara, on se parlait. On a perdu contact à partir du Sénégal », confie Aboubacar Diallo qui dit avoir perdu son frère de 30 ans dans ce voyage.

« J’ai dit à son frère de lui donner de l’argent pour qu’il puisse voyager comme il y avait une liste pour ça. J’ai ensuite rencontré un monsieur dans ce sens. Je lui ai demandé c’est combien. Il m’a dit un prix que je ne pouvais pas payer. Mais en fin de compte, on s’est entendu. Mais il fallait que mon fils entre pour que je paye l’intégralité de la somme. Et là tout est fini », explique Aïssatou Dramé, à son tour, en pleurant.

« Ce n’est pas mon fils. C’est celui de mon jeune frère. Mais c’est moi qui l’ai adoptée. Il faisait du moto taxi. Je ne sais pas comment il a planifié le voyage. Il s’est caché de moi », témoigne Soriba Bangoura, tuteur d’une victime.

Les jeunes auraient quitté la Guinée depuis le 4 avril dernier pour le Sénégal où ils se seraient embarqués. D’après les autorités locales de ce quartier, ces Guinéens ont été tout simplement victimes d’une arnaque de la part de ceux qui leur ont fait croire qu’ils peuvent rejoindre l’Espagne à seulement 7 millions de francs guinéens. « Nous sommes en train de faire une enquête pour chercher à découvrir qui est derrière ce réseau. Nous sommes en collaboration avec les autorités compétentes », annonce Alpha Soumah, chef de quartier de Bonfi.

Selon les informations obtenues sur place, ils se seraient embarqués au port de Bonfi. Et le premier responsable du port, et le chef secteur de Bonfi, tous réfutent cette information. « L’embarcation ne s’est pas faite au port. C’est faux ! Ils avaient négocié des véhicules pouvant les transporter jusqu’au Sénégal », précise Ibrahima Sory Bangoura, chef secteur de Bonfi Port.

Néanmoins, les membres du réseau qui les ont convaincus semblent opérer à visage découvert. C’est en tout cas ce que nous confie un des jeunes leaders de Bonfi. Il dénonce par exemple l’implication connue de tous les habitants de Bonfi d’un certain Dian Bobo. « Je ne peux pas dire qu’il est coupable, mais je reconnais qu’il a recensé plusieurs jeunes ici pour l’Europe. On fait croire à ces jeunes qu’il y a des personnes qui sont au Sénégal capables d’envoyer les jeunes en Espagne à bas prix. Mais on a compris que ces gens ne font qu’arnaquer les gens », déplore Abdoulaye Soumah, l’un des leaders des jeunes de Bonfi.

Aliou Nasta

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....