Ledjely.com
Accueil » N’ZEREKORE/EDUCATION : tous contre les cours à distance !
A la une Société

N’ZEREKORE/EDUCATION : tous contre les cours à distance !

La décision des autorités de  l’éducation de donner des cours à distance, à partir de ce lundi 27 avril 2020,  est  désapprouvée  et même critiquée par la quasi-totalité des  acteurs  du secteur de l’éducation dans la région de N’Zérékoré.  A plusieurs niveaux, il se dit que le  pays n’est pas prêt pour une telle opération.

 « C’est une pagaille que le ministre veut instaurer dans la formation de nos enfants », déclare Alexandre Kolié, père de famille. Pour lui, les  cours à distance  sont intenables  en Guinée : «  on ne peut pas dire que tous les élèves    disposent de téléphones Android, ou que les familles  ont un poste téléviseur. »  Aussi, il rappelle que la radio nationale ne couvre pas tout le pays : «  les radios rurales, elles, émettent de 6h à 12h et de 18h à 00h. Comment celles-ci peuvent relayer des cours à distance? »  A toutes ces réalités, il ajoute le manque  de courant dans la plupart des régions du pays.

 Du côté des responsables régionaux du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), la mise en application de la  décision du ministre  de l’éducation nationale, Mory Sangaré, relative aux cours à distance,  est un non événement. «  La Guinée est confrontée à  des  problèmes qui empêchent la mise en œuvre d’un tel programme.  Sur 100 élèves seulement 10 pourront suivre ces cours »  indique Amara Kadiatou Camara, coordinateur régional du SLECG.

 Dans une de nos précédentes publications,  les organisations régionales de la société civile,   proposaient une année blanche dans le secteur de l’éduction, estimant  que les cours à distance sont improductifs.

Au niveau des responsables régionaux de l’éducation (DPE,IRE) tout le monde observe l’évolution de cette décision, personne n’en parle.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Tél :+224622783505

Articles Similaires

PENDAISONS DU 25 JANVIER 1971 : les familles des victimes demandent au colonel Mamadi Doumbouya d’ouvrir les fosses communes

LEDJELY.COM

MACENTA : des lourdes peines prononcées dans le procès des affrontements intercommunautaires !

LEDJELY.COM

PENDAISONS DU 25 JANVIER : « C’est aux bourreaux de nous demander pardon »

LEDJELY.COM

Nommé président du CNT, Dr Dansa Kourouma promet « un travail digne d’un patriote »

LEDJELY.COM

TRANSITION : le CPP poursuit son agenda comme si de rien n’était

LEDJELY.COM

AFRIQUE DE L’OUEST : à qui le tour ?

LEDJELY.COM
Chargement....