Ledjely.com

Accueil » GUINÉE FORESTIÈRE : Search for Common Ground et ses partenaires font le diagnostic pour des services de qualité dans les secteurs de la santé et de l’éducation
A la une Actualités Education Guinée Forestière Publireportage Santé

GUINÉE FORESTIÈRE : Search for Common Ground et ses partenaires font le diagnostic pour des services de qualité dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Build Back Better (BBB)/Renforcer les capacités de la société civile à s’impliquer dans les programmes de réformes de l’Etat, une mission de Search for Common Ground, en collaboration avec l’ONG AGUIDE, a séjourné dans la région de la Guinée forestière pour la cotation des bulletins de score et l’organisation des tribunes d’expression populaire dans les préfectures de Gueckédou, Macenta et Lola.

Ces activités visaient à renforcer la collaboration entre les fournisseurs de services publics et les communautés bénéficiaires de ces services. Concrètement, il s’agissait de réunir ensemble les populations bénéficiaires des services publics et les prestataires des services de santé et d’éducation dans le but de diagnostiquer les prestations des services de santé et de l’éducation, mais aussi élaborer un plan d’actions conjoint à l’effet de les améliorer au bénéfice des communautés vivant dans les zones bénéficiaires du projet.

Dans toutes les trois localités citées précédemment, les autorités ont salué l’initiative, tout en remerciant le  partenaire Search for Common Ground pour son appui constant pour la cause des communautés respectives.

Dans son discours de bienvenue, le maire de Bossou, a tout d’abord rappelé l’appui qu’apporte Search for Common Ground à la communauté locale. « Ce n’est pas la première fois que nous travaillons avec Search for Common Ground. Ça fait très longtemps qu’il travaille avec la communauté. Cette fois-ci, ils sont venus évaluer l’éducation et la santé (…) Diagnostiquer ces problèmes et trouver des solutions, nous permettant de rendre des services de qualité à nos communautés, est une approche que nous apprécions beaucoup. Nous disons grand merci à Search for Common Ground pour son projet-là », a déclaré Jean Mamy.

Prenant la parole pour situer l’événement dans son contexte, le chargé de projet a expliqué que « l’objectif de ce projet est de renforcer la transparence dans la gestion des ressources publiques, liées à la santé et à l’éducation ». « Ce projet couvre deux régions, à savoir la Basse-Guinée et la Guinée forestière. Au niveau de la forêt, le projet intervient dans les préfectures de Guéckédou, Macenta et Lola. Pour ce qui est de l’activité de ce vendredi 28 mai, il s’agit d’une tribune d’expression populaire qui est, une suite logique de la précédente activité qui a eu lieu il y a deux semaines. Il s’agissait de la cotation des bulletins de score sur la base d’un certain nombre de critères identifiés de façon participative par les populations et les prestataires de services publics. Pour rappel, le bulletin de score est un outil d’évaluation participative au niveau de satisfaction de la communauté par rapport aux services fournis par les acteurs de l’Etat. La session de ce vendredi nous permet de créer un cadre d’échanges sur les différents résultats issus de ces évaluations à travers les cotations. Le résultat recherché est que les services rendus par les prestataires de santé et d’éducation répondent aux besoins de la communauté d’une part et que les bénéficiaires de services connaissent les contraintes et limites des prestataires dans l’exercice de leur fonction [d’autre part] », a précisé Labila Tonhon Noramou.

En honorant de sa présence à cette rencontre, le sous-préfet de Bossou, s’est réjouit du choix porté sur la zone pour la mise en œuvre de ce projet. Aboubacar Keïta a martelé que ce projet de Search for Common Ground pour la valorisation des services sociaux de base peut être le soubassement d’un développement harmonieux.

Poursuivant sa communication, le sous-préfet de Bossou n’a pas manqué de fustiger le comportement de certains agents de santé vis-à-vis de la communauté. Parlant de l’éducation, il a déploré le faible niveau des élèves, avant d’inviter les uns et les autres à jouer leur partition.

Étant un acteur de l’éducation, Sylla Aboubacar Nabé s’est dit très réconforté des débats qui ont caractérisé cette rencontre entre les communauté et les pourvoyeurs des services publics. « Vraiment cette rencontre nous a permis de connaître nos faiblesses mais aussi celles de la communauté. Et ensemble, nous avons trouvé des solutions nous permettant de qualifier le système éducatif à Bossou », s’est-il réjoui.

Au nom de la communauté, le deuxième vice-maire et membre du Comité de santé et d’hygiène (COSAH), a pour sa part remercié Search for Common Ground et ses partenaires, notamment la Banque mondiale, pour leur accompagnement. « La tenue de ces rencontres sur des problématiques liées à la santé et à l’éducation, nous va droit au cœur car, désormais on sait ce que doit faire la communauté mais aussi les agents de l’Etat évoluant dans ces secteurs. Nous nous portons garants pour veiller à ce que tout ce qui a été dit dans cette salle soit respecté. Nous remercions Search for Common Ground et tous les autres partenaires qui interviennent sur ce projet surtout, le bailleur », a déclaré Dorany Doré.

Au terme des travaux, un comité de 7 membres a été constitué pour le suivi des décisions prises afin d’améliorer les services sociaux de base.

Ils étaient des leaders religieux, des femmes leaders, des jeunes, les représentants des organisations de la société civile, les cadres de la santé et de l’éducation à prendre part à cette importante rencontre de ce projet, financé par la Banque mondiale à travers le Partenariat global de redevabilité sociale (GPSA).

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM

APRES-ALPHA CONDE : Sékou Koundouno n’en a pas fini avec les promoteurs du 3ème mandat

LEDJELY.COM

Bientôt le Learning passport, une plateforme d’enseignement à distance pour l’éducation guinéenne

LEDJELY.COM

Des questions que ne devraient pas omettre les acteurs de la transition

LEDJELY.COM

CONAKRY : L’arrestation de l’ancien ministre Tibou Kamara confirmée

Ledjely.com
Chargement....