Ledjely.com
Accueil » Six mois de prison avec sursis requis contre l’activiste Mamadou Alpha Diallo, la décision du tribunal attendue le 15 juin prochain
A la une Actualités Justice

Six mois de prison avec sursis requis contre l’activiste Mamadou Alpha Diallo, la décision du tribunal attendue le 15 juin prochain

Le procès du président de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) s’est ouvert ce mardi 08 juin 2021 devant le Tribunal de première instance de Dixinn. Mamadou Alpha Diallo est poursuivi par Findaba Kourouma, une capitaine en service à la police routière de Sonfonia, dans la commune de Ratoma, pour outrage à agent et voies de fait.

A la barre, le journaliste et web-activiste de la société civile a tout nié en bloc, assurant même être la véritable victime dans cette affaire car, selon lui, il a été sérieusement battu dans les locaux du commissariat central de Sonfonia par des agents de police.

Une lecture que ne partage pas le procureur. Dans ses réquisitions, Daouada Diomandé a demandé au président du tribunal de retenir l’accusé dans les liens de la culpabilité pour les infractions qui lui sont reprochées, qui sont punies par les articles 658 et 240 du Code pénal. Selon le chef du parquet, Mamadou Alpha Diallo a tenu des propos désobligeants à l’encontre de la police. « Ce n’est pas parce qu’il est journaliste qu’il doit dire de tels propos à un agent. Ses vitres de derrière étaient teintées. Les infractions pour lesquelles il est poursuivi sont [donc] constituées. C’est pourquoi, nous demandons la condamnation de l’accusé à six mois de prison avec sursis », a-t-il requis.

Contrairement au parquet (qui avait souhaité classer l’affaire sans suite, jeudi dernier, quand le président d’ABLOGUI avait été déféré au TPI de Dixinn, avant de se retracter finalement), la défense, elle, a demandé l’acquittement pur et simple de l’accusé. Pour Me Halimatou Camara, l’accusation cherche à faire payer Mamadou Alpha Diallo pour ses activités professionnelles, d’autant qu’il est le chef de projet de Lahidi, la plateforme de suivi et d’évaluation des promesses du président Alpha Condé.

Dans sa plaidoirie, son confrère Me Lazare Gbillimou va plus loin. Pour ce dernier, les deux parties se sont retrouvées au tribunal à cause du comportement des policières qui ont interceptés son client en tentant de lui soutirer de l’argent. « Si cette partie civile avait contrôlé son tempérament, il n’y aurait jamais eu ce procès ! Il a lieu parce que Mamadou Alpha Diallo n’a pas voulu payer les 50 000 francs guinéens [que lui a] demandé l’agent de police ».

A la fin des différentes interventions, les avocats de la défense ont tous demandé au tribunal de renvoyer le prévenu des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Après avoir écouté les deux parties, le président du tribunal, Aboubacar Tiro Camara, a renvoyé l’affaire au mardi prochain, 15 juin, pour le délibéré.

Affaire à suivre…

Articles Similaires

« Je n’ai pas accepté l’achat de conscience », assure Ibrahima Aminata Diallo, président sortant de la PJDD

LEDJELY.COM

SENEGAL : le président Macky Sall est-il en campagne électorale avant l’heure ?

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : l’école primaire du district de Kato manque d’infrastructures

LEDJELY.COM

EMBOUTEILLAGES A KAGBELEIN : calvaire des usagers, un bonheur pour les taxi-motos !

LEDJELY.COM

La préfecture de Coyah adopte son budget prévisionnel de l’année 2021

LEDJELY.COM

SPPG : Sékou Jamal Pendessa et son équipe prennent fonctions

LEDJELY.COM
Chargement....