Ledjely.com
Accueil » LE PREFET DE GAOUAL SE RETRACTE : « Il n’y a pas eu de mort » à Kounsitel
A la uneActualitésBasse-GuinéeMinesSociété

LE PREFET DE GAOUAL SE RETRACTE : “Il n’y a pas eu de mort” à Kounsitel

Alors qu’il nous avait assuré hier, mardi 10 aout 2021, que les affrontements qui ont opposé, la veille, des jeunes de la sous-préfecture de Kounsitel à des orpailleurs clandestins ont fait “des cas de morts », le préfet de Gaoual est revenu sur ses déclarations ! Au cours d’un nouvel entretien téléphonique, accordé au Djely ce mercredi, Lanfia Kouyaté a indiqué que ces affrontements n’ont pas fait de morts ; mais plutôt “plusieurs dégâts matériels au niveau de la sous-préfecture et des blessés légers ».

Avant d’apporter des précisions sur ces affrontements, M. Kouyaté a indiqué que les forces de sécurité sont intervenues rapidement pour ramener le calme dans la zone, où la tension est vive depuis la découverte d’un gisement d’or dans cette sous-préfecture qui relève de Gaoual. Selon lui, tout a commencé quand un groupe d’orpailleurs clandestins qui quittaient tard dans la nuit du lundi 09 août un site aurifère a croisé des jeunes de Kounsitel. « Quand ils ont vu ces jeunes, les orpailleurs ont cru que ceux-ci vont les interpeller, comme l’orpaillage est interdit [dans la zone depuis plusieurs semaines]. C’est ainsi que l’un des orpailleurs a foncé avec sa moto sur les jeunes de Kounsitel, renversant l’un d’eux, qui a vu son bras droit se fracturer suite au choc. C’est ce qui a créé le problème entre les orpailleurs et la jeunesse de Kounsitel », a expliqué le préfet de Gaoual.

Assurant que les forces de l’ordre sont intervenues dès qu’elles ont appris qu’il y avait des affrontements dans la zone, Lanfia Kouyaté a toutefois admis qu’à leur arrivée c’était déjà “un peu tard ». “Car, a-t-il déploré, il y avait déjà des blessures légères ». Mais “à part cette fracture, il y a eu juste des blessures légères », a précisé le premier responsable administratif de la préfecture de Gaoual, contredisant ainsi ses propos d’hier quand, citant le sous-préfet de Kounsitel, il avait assuré que ces « affrontements ont conduit à des cas de morts ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM

Entreprise : GPC Groupe présente sa nouvelle identité visuelle

LEDJELY.COM

Forum Emergence Mag : c’est parti pour la deuxième édition

LEDJELY.COM

Sénégal : quelle annonce attendre de Macky Sall ?

LEDJELY.COM

Forum d’Emergence Mag : la 2ème édition, c’est à partir de ce jeudi

LEDJELY.COM
Chargement....