Ledjely.com
Accueil » MAMOU : le vice-maire fait irruption dans une radio et agresse les journalistes
A la uneActualitésGuinéeMédiasMoyenne-Guinée

MAMOU : le vice-maire fait irruption dans une radio et agresse les journalistes

Ce jeudi 12 août 2021, les animateurs et chroniqueurs de l’émission ‘’Le choc des idées’’ de la radio Global FM, située dans la préfecture de Mamou, ont eu droit à une visite dont ils auraient bien aimé se passer. En effet, alors qu’ils étaient en débat, le vice-maire de la commune urbaine a subitement fait irruption dans le studio et s’en est pris à certains d’entre eux. En charge du cadre de vie et de l’assainissement de la commune urbaine, Alpha Saliou Barry n’a pas aimé que nos confrères aient critiqué sa gestion de la question de la salubrité.

A en croire Aboubacar Bangoura, le chef de bureau de Global FM Mamou, la critique de la gestion du conseiller communal est à l’origine de la dispute. Débattant de l’assainissement de la ville et égratignant au passage la gestion de Alpha Saliou Barry, lui et ses chroniqueurs, sans le savoir, ont mis en rogne ce dernier. « On était en plein débat lorsqu’il s’est introduit dans nos locaux. Il s’en est pris à l’un des animateurs (Thierno Mamadou Sow, ndlr) de l’émission dont le téléphone de marque Tecno Camon CX 12 a été endommagé à la faveur du petit accrochage qu’il a eu avec ce dernier », explique l’animateur.

Notre confrère insiste sur le fait que le vice-maire n’a pas supporté les critiques émises sur sa gestion. « Le fait que son nom ait été cité dans l’émission et que sa gestion a été critiquée l’a mis dans tous ses états. Donc, quand il est venu, il a proféré à notre endroit des injures et des menaces » rajoute Aboubacar Bangoura.

Après cette « altercation », les animateurs ont porté plainte contre le conseiller Alpha Saliou Barry.

Joint au téléphone, ce dernier, réfute les accusations.  « Pour commencer, je n’ai pas fait irruption dans leur studio », nous dit-t-il tout d’abord ». Quoi qu’il s’y est rendu quand même. « Quand je me suis rendu là-bas, je leur ai dit qu’ils avaient passé la mauvaise information. J’étais celui qui était incriminé dans le débat », explique-t-il à son tour. Il tient en particulier à souligner qu’il « n’y pas eu d’accrochage et rien a été endommagé dans leur locaux ».

Par contre, Alpha Saliou reconnait avoir été convoqué par le commissariat centrale de Mamou suite à la plainte déposée contre sa personne. Mais lui et la partie adverse seraient en voie de trouver une issue à l’amiable. « Pour ce qui est de la plainte, c’est vrai. Mais nous avons été réunis au commissariat central pour résoudre le problème à l’amiable », note le conseiller issu des rangs du RPG-arc-en-ciel.

Ibrahima Kindi BARRY    

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....