Ledjely.com
Accueil » La Guinée  célèbre  la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA
Actualités Santé Société

La Guinée  célèbre  la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA

La Guinée à l’instar des autres pays du monde a célébré ce mercredi 1er décembre 2021, la journée mondiale de lutte contre le SIDA sous le thème ‘‘Mettre fin aux inégalités, mettre fin au Sida, mettre fin aux pandémies’’. A l’occasion de cette journée, un carnaval  de sensibilisation a été organisé par le programme national de lutte contre le SIDA et les hépatites. La cérémonie a été présidée par la ministre de la Promotion féminine de l’enfance et des personnes vulnérables, Aïcha Nanette Conté.

Selon Khaïté Sall, cheffe de Cabinet au ministère de la Santé, depuis 2018, la Guinée souscrit à la recommandation de l’OMS qui consiste à traiter systématiquement par les antirétroviraux les personnes dépistées séropositives, « pour réduire ces inégalités, l’une des priorités du ministère de la Santé est la promotion de l’accompagnement psychosocial des personnes vivants avec le VIH, ainsi bien dans les structures de santé que dans leur environnement de vie quotidienne. Le ministère de la Santé, de l’hygiène publique et ses partenaires ont renforcé ces dernières années les infrastructures de suivi biologique qui permettent de mesurer la performance de traitement sur toutes les personnes vivant avec le VIH. À la fin du premier semestre 2021, nous avons mis 65447 personnes séropositives sous traitement antirétroviral sur les 113337 estimées existants en Guinée » affirme dame Khaïté.

La présidente du Réseau guinéen des Associations de Personnes Infectées et Affectées (REGAP) Kadiatou Bodjè Baldé, de son côté  a interpellé les autorités sur les difficultés liées au traitement de cette maladie, « en République de Guinée, 110 000 personnes sont atteintes du VIH et seulement 48.000 personnes sont sous traitement ARV. Aujourd’hui, la Guinée dispose de 142 centres de dépistage volontaire et de 766 sites de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME). Malgré ces efforts fournis, les difficultés persistent pour l’atteinte des objectifs de l’ONU SIDA à l’horizon 2030 car, seulement 62% de la population a accès au dépistage volontaire, 45% sont sous traitement et 23% seulement parviennent à la suppression de la charge virale » explique la présidente du REGAP.

De son côté, David Teron, chef de mission de Médecins sans frontières rappelle, « en Guinée, de nombreuses personnes infectées par le VIH ne connaissent pas leur statut alors que le dépistage précoce est recommandé. La plupart de ces personnes vivent dans la communauté au sein desquelles en l’absence des mesures de prévention appropriées, elles peuvent transmettre facilement l’infection. Avec un dépistage précoce, la mise sous traitement fait que l’espérance de vie des personnes infectées est similaire au reste de la population guinéenne et en conséquence le taux de transmission est réduit drastiquement » dit-il, « pour garantir l’accès gratuit de la population guinéenne au dépistage du VIH, Médecin sans frontières en collaboration avec le ministère de la Santé appuie 8 structures de santé à travers Conakry. Environs 15 000 patients dont 1000 enfants de 0 à 18 ans sont suivis dans les structures appuyées par MSF dans les différents quartiers de Conakry. De janvier à octobre 2021, les structures de santé appuyées par MSF ont effectué plus de 1000 dépistages volontaires avec plus de 20% de positivité ainsi que plus de 13 000 dépistages de femmes enceintes en consultation prénatale. Les équipes de MSF accompagnées par des membres d’associations de la société civile, ont effectué près de 5000 dépistages dans la communauté avec 3% de positivité » renchérit-il.

Présidant la cérémonie, Aïcha Nanette Conté, ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables a réitéré l’engagement de l’Etat à mettre les bouchées double pour continuer à lutter efficacement contre la maladie.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Des acteurs de la société civile émettent des doutes sur le retour d’Alpha Condé

Ledjely.com

UNIVERSITÉ GAMAL ABDEL NASSER DE CONAKRY : une manifestation pacifique des étudiants tourne au vinaigre

LEDJELY.COM

ZIMBABWE vs GUINEE : qu’est-ce qui n’a pas marché ?

LEDJELY.COM

CREATION DE LA CRIEF : le RPG « n’y voit aucun obstacle »

LEDJELY.COM

« Dr Ousmane Kaba est le cerveau de l’éclatement du CPP », estime un proche de Cellou Dalein Diallo

LEDJELY.COM

Alpha Condé aux Emirats Arabes Unis, le RPG/Arc-en-ciel et ses alliés jubilent…

Ledjely.com
Chargement....