Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : le collectif des 58 veut d’un dialogue avec une supervision de la CEDEAO
A la une Actualités Guinée Politique

GUINÉE : le collectif des 58 veut d’un dialogue avec une supervision de la CEDEAO

Dans le cadre des consultations que le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation (MATD) a avec les différentes coalitions politiques et plateformes de la société civile, en vue de la mise en place du cadre de concertation, les 58 partis politiques qui ont récemment signé une déclaration commune viennent de donner leur position. Se réunissant au siège de l’Union démocratique de Guinée (UDG) de Mamadou Sylla, dans l’après-midi de ce mercredi, ils s’accordent sur un cadre de dialogue politique avec une supervision de la CEDEAO, l’instance sous-régionale. A chaque pour chaque coalition de formuler cette position dans un courrier à déposer au ministre Mory Condé.

Ayant été reçus séparément, les leaders ont commencé par partager les différents compte-rendus de leurs rencontres avec le ministre Mory Condé. « Il était important que chaque équipe rende compte des échanges qu’il a eus avec le ministre et son équipe », explique à ce sujet Dr. Makalé Traoré. Au-delà, la porte-parole de circonstance, note : « Nous avons salué l’initiative du début de ce dialogue. Nous avons apprécié que désormais, la classe politique qui est extrêmement importante dans ce processus de transition puisse être écoutée et entendue et surtout, associée à la mise en place du cadre de dialogue ».

Sur la proposition à soumettre au ministre de l’Administration du territoire, à la suite des préoccupations leur a soumis, la présidente du PACT indique : « Nous avons décidé de proposer au ministre de mettre en place un cadre permanent de dialogue avec les acteurs politiques, le gouvernement, les autorités et les partenaires techniques et financiers. Et avec la contribution d’un facilitateur de la CEDEAO ».

Et cette proposition sera intégrée dans la réponse que chacune des coalitions va transmettre au MATD. Dr. Makalé en profite pour informer que la dynamique unitaire qui a germé dans le sillage de la signature de la dernière sera maintenue comme telle. « Nous allons nous retrouver lundi prochain pour faire une déclaration complémentaire qui va être signée par les 58 partis politiques parce qu’il s’agit d’une dynamique que nous nous efforçons de maintenir dans l’intérêt de la conduite de cette transition et pour marquer notre contribution positive à la conduite de la transition », conclut-elle.

Elisabeth Zézé Guilavogui 

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....