Ledjely.com
Accueil » Pour Oudy 1er, la grogne autour de la distribution du riz est une manière de “salir les artistes”
ActualitésCultureGuinéeInsolite

Pour Oudy 1er, la grogne autour de la distribution du riz est une manière de « salir les artistes »

L’enceinte du ministère de la Culture était envahie hier, mardi 19 avril 2022, par un groupe d’artistes très en colère réclamant leur part du riz que le colonel Mamadi Doumbouya a offert lors de sa rencontre avec les artistes au palais Mohamed V, la semaine dernière.

C’est une situation inédite que vient de vivre le ministère de la Culture : des artistes guinéens ont manifesté, non pas pour la construction des salles de spectacles, mais plutôt pour réclamer leur part des sacs de riz offerts par Mamadi Doumbouya aux acteurs culturels.

Oudy 1er, artiste, compositeur était présent lors de cette rencontre avec le président de la transition. A travers une publication sur ses canneaux de communication il a estimé que cette situation est peu honorable pour la corporation, avant de revenir sur les principaux points de cette affaire qui a fait marré les internautes ce mardi.

Le déroulement de la rencontre avec Doumbouya

Ce qu’on apprend à travers Oudy 1er, en lieu et place d’un nombre limité d’artistes invités, c’est plus de 250 artistes qui ont rejoint le palais Mohamed V. « Nous étions là-bas sur invitation du président Mamadi Doumbouya par le biais du ministre de la Culture. A la base, c’était juste 250 personnes et on s’est retrouvés avec un nombre beaucoup plus important. Donc, la réunion a été délocalisée dans une salle plus grande et finalement le président est arrivé à 18 heures. Le ministre a introduit les artistes et les différentes associations présentes dans la salle, en aucun moment nous avons eu droit à la parole ou de pouvoir nous exprimer sur nos problèmes », a expliqué Oudy 1er, visiblement pas très satisfait du déroulement de cette rencontre.

10 sacs de riz offerts à chaque artiste présent

Oui, le président du CNRD a bel et bien offert 10 sacs de riz à chaque artiste présent à la rencontre. Mais pour Oudy 1er, « les sacs de riz n’ont aucune importance ». C’est « surtout, assure-t-il, l’acte envers nos ainés nos mamans [et] nos papas qui sont dans des situations précaires [qui est important] : il a promis de prendre en charge tous les artistes malades en manque de moyens financiers pour se soigner (…) Oui, il a offert 10 sacs à chacun et promis la prise en charge des artistes malades. Il a aussi promis de prendre en charge Hadja Binta Laly Sow [qui est] sans toit ».

La colère contre les artistes “protestataires”

Dans cette même publication, le DJ mannequin a laissé exploser sa colère, face aux artistes qui se sont transportés devant le ministère pour réclamer leur part du riz offert par le président de la junte. Des scènes de désordre qui ont fait le tour des réseaux sociaux et des médias en ligne. Entre moqueries et railleries ! ll estime que les “protestataires” auraient dû rencontrer le ministre Alpha Soumah “Bill de Sam” qui est un ancien rappeur, au lieu de s’offrir à ce spectacle peu honorable. « Ayez le courage d’aller vers lui pour faire des propositions, au lieu de toujours faire des sorties à la moindre occasion pour salir les artistes », lance-t-il.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....