Ledjely.com
Accueil » RAMADAN : tout ce qu’il faut savoir sur la Zakat Al-Fitr
ActualitésGuinéeSociété

RAMADAN : tout ce qu’il faut savoir sur la Zakat Al-Fitr

L’Aïd Al Fitr marque l’occasion de s’acquitter de la Zakât Al Fitr, l’aumône destinée à valider et purifier le jeûne, tout en aidant les plus démunis à manger à leur faim. Elle vient clôturer de la plus belle des manières le ramadan, un mois entier de spiritualité et de bonnes actions.

Selon Elhadj Boubacar Bah, la Zakât Al Fitr est une aumône obligatoire recommandée à un musulman. Il doit être effectué pendant les 3 derniers jours du mois de ramadan, afin de valider et purifier le jeûne réalisé pendant 1 mois : « C’est le Tout-puissant Allah qui a exhorté au jeûneur du mois de ramadan de s’acquitter de l’aumône de la Zakat Al Fitr que le prophète (PSL) a imposée sur sa communauté pour valider leur jeune. Quand les musulmans jeunent 29 ou 30 jours si cette aumône n’est pas encore acquittée par le jeûneur, cela veut dire que son jeûne est suspendu », explique ce chroniqueur islamique.

Par ailleurs il explique que la Zakat-al-Fitr est obligatoire pour toute personne indépendante qui a vécu le mois de ramadan, jusqu’à l’apparition du croissant lunaire de l’aïd-el-fitr. A condition qu’elle dispose des moyens matériels et financiers pour s’en acquitter : « C’est le responsable de la famille qui doit s’acquitter de l’aumône. Et si ce sont des familles dans lesquelles le papa et la maman ne travaillent pas, ce sont les enfants qui prennent alors tous les autres membres de la famille en charge donc c’est à eux de s’occuper de la zakat Al Fitr de toute la famille et toutes les personnes qui sont sous leur responsabilité », rappelle le chroniqueur islamique

A en croire le religieux, les catégories sociales parmi les plus démunies sont destinataires de la Zakat. Et le fondement de l’acquittement de cette aumône réside dans le fait que « chaque personne doit se sentir heureuse et à l’aise à l’occasion de l’aïd, en disposant notamment de quoi manger comme tous les autres ». D’où, selon le prédicateur, la « logique pour ceux qui ont plus de moyens d’accompagner les autres ».

Pour ce qui est du cas précis de la Guinée, le riz semble le produit le plus adapté. Et la mesure équivaut à 2 kg de cette céréale. Toutefois, le chroniqueur précise que la Zakat en numéraire vaux mieux que celle en nature.

Enfin, la Zakat al-fitr doit être distribuée avant que la prière de l’aïd ne commence. Passé ce délai, elle sera considérée comme un simple sacrifice et la récompense ne sera pas la même.

Hassane Diallo

Articles Similaires

Urgent : Joe Biden annonce le retrait de sa candidature et soutient Kamala Harris

LEDJELY.COM

Marc Yombouno ironise : « On refuse Alpha Condé, on félicite Paul Kagamé »

LEDJELY.COM

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM
Chargement....