Ledjely.com
Accueil » HADJ2022 : hausse du tarif, dispositions prises, le SGAR face à la presse
ActualitésGuinéeReligion

HADJ2022 : hausse du tarif, dispositions prises, le SGAR face à la presse

Le secrétariat général aux Affaires religieuses a animé une conférence de presse ce samedi 28 mai 2022 à la maison commune des journalistes située à la Minière dans la commune de Dixinn. L’objectif de cette rencontre avec les journalistes était d’expliquer les préparatifs liés au hadj 2022 et donner des précisions sur le tarif fixé cette année à 60 millions de francs guinéens qui suscite des vives réactions.

Dans son intervention, Elhadj Karamo Diawara a rappelé tout d’abord que son département a passé en revue « tous les manquements, toutes les imperfections des pèlerinages précédents, et nous voulons améliorer ces manquements pour que la Guinée soit parmi les meilleurs pays en matière d’organisation du hadj 2022. C’est pourquoi nous voudrions impliquer tous les acteurs principaux qui ont des orientations, qui ont des recommandations à nous les faire ».

Suite à ces observations, le secrétariat général aux Affaires religieuses a procédé à la réservation des logements en Arabie Saoudite, les transports terrestres, les taxes aéroportuaires, les assurances, les prix de Mina et Arafa. « Tout est payé déjà, tout est réservé déjà pour accueillir les pèlerins. L’avionneur est déjà pris, les équipes qui doivent recevoir les pèlerins sont déjà installés », a-t-il annoncé.

Selon lui, pour faciliter le pèlerinage aux Guinéens, le colonel Mamadi Doumbouya a « donné des instructions de financer à hauteur de 50% le pèlerinage pour avoir tous les visas pour ne pas que nos pèlerins connaissent des perturbations. Donc, ça a été fait par tous les départements sectoriels ».

Cette année, les pèlerins guinéens vont débourser 60 millions de francs guinéens pour être candidat. Le secrétaire général aux Affaires religieuses a donné une explication à cette situation.

D’après lui, la hausse du tarif dépend des conjonctures économiques mondiales. « Les prix du carburant, les prix des logements, les prix des nourritures tout est augmenté. La même compagnie qui a transporté les pèlerins guinéens en 2019, aujourd’hui, il y a hausse là-bas. J’ai demandé ils m’ont parler du prix du carburant. Le carburant qu’ils achetaient à 1 million de dollars aujourd’hui c’est à 3 millions de dollars. Donc, ils seront obligés d’augmenter les prix », a-t-il expliqué.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM
Chargement....