Ledjely.com
Accueil » Le renouvellement de la classe politique guinéenne, n’est-ce pas une cabale ?
ActualitésGuinéePolitiqueTribune

Le renouvellement de la classe politique guinéenne, n’est-ce pas une cabale ?

Souvent, j’entends des gens dire qu’il faut renouveler la classe politique guinéenne. Elle est corrompue, elle a trahi, elle n’a aucune offre politique à vendre même qu’elle n’a rien apporté au développement du pays. D’aucuns soutiennent que c’est le malheur de la Guinée. Tout cela demeure très beau à entendre.  Mais des questions restent posées au sujet de ce débat. Comment renouveler la classe politique ? Par une loi ? Par un musellement politique ? par l’instrumentalisation de la justice ? 

 Personnellement je n’ai aucune réponse à ces questions. Même les promoteurs connus ou déguisés de cette tendance ne parviennent pas eux non plus à nous édifier clairement sur ces questions.

En réalité, qu’est-ce qu’on veut dire quand on parle de renouvellement de la classe politique ? Cela voudrait dire simplement que l’ancienne génération de la classe politique doit laisser la place à une nouvelle génération politique. A propos, il n’est pas rare d’entendre de la part de commentateurs politiques que tel et tel sont frappés de vieillissement politique, par conséquent ils doivent céder la place.

Est-ce un crime de faire de la politique en étant âgé ? Donald Trump et Joe Biden n’ont-ils pas tous été successivement Présidents des États-Unis à partir de 70 ans ?

Pour moi, le renouvellement de la classe politique guinéenne se fera tout naturellement, indépendamment de Paul ou de Pierre.

Beaucoup d’acteurs politiques guinéens ont quitté l’espace politique sans qu’ils ne soient chassés : vieillesse, maladie, décès, décision personnelle, les urnes que sais-je encore. Ceci est un principe existentiel.

En réalité, ceux qui prônent cette politique sont des incapables qui ont du mal à se frayer un chemin sur le terrain politique. Ils pensent que la présence d’un tel sur le terrain politique est un obstacle majeur à leur ascension politique. Démunis et n’étant pas en mesure de séduire par eux-mêmes, ils sont partisans de la concurrence déloyale.

N’ayant aucune base électorale, aucun militant, ils sont prompts à utiliser tous les moyens pour éliminer des hommes politiques honnêtes et intègres au motif qu’ils sont vieux et dépassés. Ils sont en quête de la courte échelle.

En réalité, tout cela est triste pour notre pays. Parce qu’il n’est pas sain de prétendre servir son pays en causant du tort à ses compatriotes, à travers des raccourcis politiques dans une démarche de musellement des citoyens respectueux des lois de la République.

L’âge n’est ni un crime, ni un handicap à l’accession au pouvoir. Personne ne devrait être éliminé du jeu électoral à cause de son âge.

Il serait louable de laisser le peuple choisir librement ses dirigeants à travers le suffrage universel.

Toute manœuvre visant à écarter qui que ce soit pour des raisons liées à l’âge aurait un impact négatif sur l’unité nationale et sur la cohésion sociale.

Les seuls critères qui vaillent sont ceux se rapportant au savoir, au savoir-faire et du savoir être.

Alpha Condé a misé sur la jeunesse en la nommant à des postes de responsabilité et de décisions. Certains jeunes cadres sont à la fois symboles et détenteurs du trophée de la corruption et de la prévarication.

La confiance du président Alpha Condé a été trahie sans compter qu’ils ont été un espoir perdu.

Mamadou Aly Barry

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....