Ledjely.com
Accueil » TABASKI : Kankan va renouer avec la Mamaya
A la uneGuinéeHaute-Guinée

TABASKI : Kankan va renouer avec la Mamaya

Suspendue depuis 2019 à cause de la Covid-19, la danse traditionnelle qui accompagne la célébration de la fête de Tabaski à Kankan, reprend son cours normal cette année. Habituellement organisée sur l’espace culturel de Cherifoula, elle sera délocalisée cette fois au stade M’ballou Mady Diakité. Car les travaux d’aménagement de l’espace qui lui est dédié dorénavant au quartier Aéroport, ne sont toujours pas achevés. C’est le porte-parole des sages de Nabaya qui a lui-même dévoilé l’information.  

La Guinée est à 24 heures de la grande fête de Tabaski. Fête religieuse au lendemain de laquelle à Kankan, la traditionnelle Mamaya, une savante combinaison de chansons et danse harmonieuse sera de nouveau à l’honneur. Déjà, les répétitions des membres et les autres préparatifs sont en cours, a indiqué à notre correspondant Mohamed Lamine Kaba. Rappelant que ladite dans est un « héritage légué par les aînés », le porte-parole note par ailleurs qu’il s’agit d’un « moment de récréation ». Et qu’en conséquence, il n’est en rien lié à un quelconque enjeu de « rentabilité économique ». « Tout ce que nous gagnons dedans, dit-il, nous le mettons au service de la préfecture ».

Evoquant la construction de l’arène désormais spécialement dédiée à cette danse traditionnelle Mohamed Lamine Kaba Ringo admet que les travaux de son édification ont été lancés par l’ancien premier ministre, Kassory Fofana. Toutefois, poursuit-il : « on sent réellement le coup de pouce depuis l’avènement du CNRD ». Ceci étant, « cette année, note-t-il, on ne peut le faire sur cette place, mais avec ce que nous voyons sur le terrain, nous espérons organiser la Mamaya l’année prochaine là-bas ».

Cette année de reprise étant caractérisée par un engouement et une mobilisation de taille, les sages ont donc choisi de délocaliser la fête sur la pelouse du stade préfectoral. « Nous irons au stade M’ballou Mady Diakité, car il y a eu deux ans sans Mamaya. Autant dire que l’affluence sera très grande autour de ce rendez-vous. Afin de contenir le nombre de participants, nous irons danser au stade », confirme le porte-parole.

A l’en croire, au-delà de sa dimension festive et culturelle, la Mamaya est un catalyseur de développement à la base. Ainsi, selon lui, beaucoup d’infrastructures scolaires, sanitaires, des forages, entre autres, sont à l’actif de cette retrouvaille annuelle.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....