Ledjely.com
Accueil » SANTE SEXUELLE & REPRODUCTIVE : l’UNFPA en quête de solutions innovantes pour des changements durables
Actualités Publireportage

SANTE SEXUELLE & REPRODUCTIVE : l’UNFPA en quête de solutions innovantes pour des changements durables

Partenaire privilégié de toutes les initiatives et actions orientées vers la promotion de la santé sexuelle et reproductive en général, et la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) en particulier, la représentation guinéenne du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ne veut pas s’en tenir aux stratégies jusqu’ici utilisées. C’est ainsi qu’avec son appui, un atelier d’échange sur des solutions durables a démarré ce jeudi 4 août 2022 à Mamou, la ville carrefour. Organisée précisément dans les locaux de l’Institut supérieur de technologiques (IST) de Télico et prévue pour trois jours, la rencontre mobilise les autorités locales, les partenaires techniques et financiers, l’Association des blogueurs de Guinée (Ablogui) et des jeunes volontaires du PNUD.  

Après le message de bienvenue du Directeur général adjoint de l’institut, c’est la représentante pays de l’UNFPA qui a pris la parole pour rappeler que son institution s’est fixée pour objectifs d’arriver à « zéro décès maternel, zéro violence basée sur le genre et zéro besoin non satisfait en planification familiale à l’horizon 2030 ». A l’évaluation de ces objectifs, s’il y a certes des acquis à ne pas nier, Mme Olga Sankara admet néanmoins qu’il y a « encore beaucoup à faire, car nous en avons des promesses non tenues ». Et, poursuit-elle, c’est pour tenir compte des défis non encore relevés et pour accélérer la dynamique que « nous avons réuni des jeunes pour travailler avec eux afin que des solutions innovantes soient trouver, en vue d’accéder à un résultat sur le terrain ».

Abondant dans le même sens, Mamadou Alpha Diallo, président de l’Association des blogueurs de Guinée (Ablogui) note que la rencontre doit permettre de « réfléchir ensemble, questionner la stratégie que nous avons élaborée afin de sortir avec des éléments concrets qui seront mis en œuvre dans le cadre de cette initiative ». Avec son association, il a fini en effet par réaliser qu’il peut y avoir d’autres solutions venant des jeunes eux-mêmes. Il suffirait de leur donner la parole et de les écouter. « On s’est rendu compte qu’il y a une façon de faire. Plus on œuvre, plus on se rend compte qu’il y a des nouvelles idées qui sont très importantes et qui parfois, permettent à des coûts extrêmement bas, de régler des problèmes réels », souligne-t-il. Il s’agit donc d’une concertation avec en particulier les jeunes en vue de les impliquer et de les faire participer à la recherche des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés. « On demande aux jeunes, face à ces problèmes auxquels ils sont confrontés, quelles solutions pourraient-ils préconiser ? Et nous attendons qu’il y ait un ensemble d’initiatives, nous allons faire en sorte que tout le monde propose son idée, pour que celle-ci puisse être analysée et prise en compte pour le futur », assure encore Mamadou Alpha Diallo.

Il s’en suit que les initiateurs attendent des participants qu’ils soient actifs dans les débats. Qu’ils profitent de l’occasion à eux offerte pour faire part de leurs idées, de leurs solutions. « Nous attendons d’eux des solutions innovantes, qu’ils s’ouvrent, qu’ils mettent sur la table tout ce qui leur passe par la tête et qui peut constituer pour eux des solutions innovantes. On va faire une sélection des meilleures idées, nous allons les tester et tirer les leçons, les améliorer et continuer », promet Mme Olga Sankara, représentante pays de l’UNFPA.

Enfin, le gouverneur de la région administrative de Mamou, le colonel Aly Badra Camara, qui a présidé la cérémonie de lancement de l’atelier, accompagné de son chef de cabinet, assure du soutien et de l’accompagnement du gouvernorat pour toutes les initiatives de promotion de la jeunesse.

Loughoumane Diallo

Articles Similaires

La BIG finance la production de 3 000 smartphones de la marque Kunfabo

LEDJELY.COM

Mory Condé assure ne pas vouloir « taire toutes les voix discordantes »

LEDJELY.COM

GUINEE : de nouvelles atteintes aux libertés d’expression et d’association

LEDJELY.COM

OFFICE NATIONAL DU TOURISME : Laye junior Condé dans le viseur de la CRIEF

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE : près de 3 tonnes de cocaïne et 4 tonnes de cannabis incinérées

LEDJELY.COM

ABOUBACAR BIRO SOUMAH : « Le FNDC continuera d’exister »

LEDJELY.COM
Chargement....