Ledjely.com
Accueil » TOUMBA DIAKITE : « Tout ce qui s’est passé a été préparé par Dadis »
A la uneActualitésGuinéeHistoireJusticePolitique

TOUMBA DIAKITE : « Tout ce qui s’est passé a été préparé par Dadis »

Ce lundi 24 septembre, la comparution d’Aboubacar Sidiki Diakité se poursuit devant le tribunal criminel délocalisé à Kaloum, dans le cadre du procès sur le massacre du 28 septembre. Abordant ce qui s’est passé dans l’enceinte du stade, l’ex-aide de camp de Moussa Dadis Camara a directement imputé la répression des opposants à l’ancien chef de la junte.

Relatant ce qu’il sait de la sinistre journée, Toumba Diakité déclare : « Le 28 septembre, le matin, j’étais couché quand Marcel, Georges et Makambo sont venus me voir pour me dire que ça ne va pas. Mais au moment où j’échangeais avec Marcel et Makambo, j’ai entendu Georges dire qu’il a déjà réussi à infiltrer 3 gars au stade. Donc, je leur ai dit de ne pas sortir, de laisser la police s’en occuper. Ils sont sortis fâchés pour aller voir le président Dadis ».

A la suite de cet échange, sollicité par le président Moussa Dadis Camara, Aboubacar Sidiki Diakité est arrivé au moment où l’ancien chef de la junte proférait des menaces à l’endroit des manifestants. « Le pouvoir est dans la rue. Il faut les mater, il faut leur faire regretter », lançait Moussa Dadis Camara, selon son ancien aide de camp. Ce à quoi Toumba dit avoir répondu : « Laissez la police gérer. Mais il ne m’écoutait pas, il cherchait à s’habiller. Donc, moi je suis sorti en laissant les consignes au commandant du salon de ne pas laisser le président sortir. Mais finalement, j’ai appris que le président Dadis est sorti. Mais je ne sais pas où il était parti exactement. Et c’est lui-même qui conduisait son véhicule ».

Informé de la sortie du président de la Transition, Toumba dit être sorti pour aller à la recherche de ce dernier. « Mais je ne l’ai pas vu au stade. Tout ce qui s’est passé a été préparé par Dadis, Ce sont les hommes de Kalia qu’il a fait venir. Ce n’est pas le régiment. Parmi les hommes de régiment qui étaient au stade, on avait les hommes de Marcel. Ce sont eux qui ont tout organisé. Tous les hommes qui étaient sous mon commandement n’étaient pas sortis ce jour du camp ».

Balla Yombouno, depuis le tribunal

Articles Similaires

APPEL D’OFFRES : la SONAP recherche des fournisseurs pour l’acquisition de 4 véhicules

LEDJELY.COM

JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022

LEDJELY.COM

STADE DE NONGO : l’Etat n’exclut pas la résiliation de la convention avec Antonio Souaré

LEDJELY.COM

Hadj 2023 : 10 000 places accordées à la Guinée

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un accident fait deux morts dans le district de Frakoun

LEDJELY.COM

TELECOMS : Ousmane Gaoual préside la c𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 p𝗼𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’o𝘂𝗲𝘀𝘁

LEDJELY.COM
Chargement....