Ledjely.com
Accueil » PROCES 28 SEPT : Me Paul Yomba dresse le bilan de la prestation de Toumba
A la uneActualitésGuinéeJustice

PROCES 28 SEPT : Me Paul Yomba dresse le bilan de la prestation de Toumba

Après 7 jours de comparution, la phase interrogatoire de commandant Aboubacar Sidiki Diakité, l’ancien aide de camp Moussa Dadis, a pris fin ce mercredi 2 novembre, au compte du procès sur le massacre du 28 septembre. Et à l’occasion, se confiant à la presse, Me Paul Yomba Kourouma, l’avocat de Toumba, a dressé un premier bilan de la sortie de son client.

Pour l’avocat, Toumba Diakité est arrivé à ce procès avec deux objectifs en tête. Le premier, eu égard à tout ce qui a été dit de lui et à l’image qu’en avaient beaucoup de Guinéens, consistait à laver son honneur, à restaurer son image. « Il cherche dans un premier temps à obtenir le verdict de l’opinion, il cherche à conquérir l’opinion, à s’humaniser, à se ré-socialiser, à se réinsérer au milieu de la société qui l’avait éjecté du fait des accusations », dit l’avocat à ce sujet.  Et à l’en croire, par rapport à cette mission, il y a de quoi se féliciter du résultat obtenu par l’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara. « Je crois que cette phase est en passe d’être gagné, parce que tout ce qu’il a dit corrobore avec les procès-verbaux, avec tous les documents en tout cas acquis au débat », estime Paul Yomba Kourouma.

Quant au second objectif, il a trait au « combat pour la conviction et la persuasion du tribunal ». Second objectif pour l’atteinte duquel Toumba « a décidé de dire la vérité, vivant dans le véritable parce que sachant que seule la vérité peut l’affranchir », assure son avocat. Qui trouve que le « tribunal apparemment semble confiant ».

En tout cas, pour l’avocat, certaines confessions auront réussi à démontrer que « Toumba avait été confondu avec un ténor de ce massacre ». Quant à l’accusé lui-même, au cours de sa comparution, il « a prouvé qu’il était opposé à cette escalade et que lui-même a été l’empêcheur de son chef de se rendre sur les lieux ». Il en découle que pour la suite, l’avocat est optimiste. « Les témoignages qui vont suivre en sa décharge seront concordant et je crois que cet homme va écarter les unes après les autres, les accusations portées contre sa personne », conclut Me Paul Yomba Kourouma.

Le procès a été renvoyé au lundi octobre pour la suite des débats de fond avec un autre accusé à la barre. En attendant, il importe de noter que le passage d’Aboubacar Sidiki Diakité lui a attiré une certaine sympathie qui se traduit abondamment par des commentaires sur les réseaux sociaux.

Aminata Camara

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....