Ledjely.com
Accueil » VIOL A YIMBAYA : l’imam accusé sera soumis à un test ADN
ActualitésGuinéeJusticeSociété

VIOL A YIMBAYA : l’imam accusé sera soumis à un test ADN

Le procès de l’imam El hadj Amadou Barry, accusé de viol sur Djené Kaba, une mineure de 14 ans dans une mosquée du quartier Yimbaya a repris ce mardi 8 novembre 2022 au tribunal de première instance de Mafanco. L’audition du jour était réservée à la comparution de deux témoins de la partie civile.

Mais les deux témoins ne se sont finalement pas présentés.  Une absence dont le procureur près de ce tribunal et l’avocat de la défense ont, tous les deux demandé au tribunal de tirer les conséquences. Mais le juge a finalement décidé de renvoyer le procès au 29 novembre prochain pour la suite des débats.

Par ailleurs, pour établir un éventuel lien de paternité entre l’accusé et le bébé de la fille violée, le tribunal a ordonné un test ADN. Une demande que les deux parties adverses avaient toutes deux sollicitée au préalable.

Il faut rappeler que dans ce dossier, El hadj Amadou Barry est détenu depuis le 9 décembre 2021. Il est accusé d’avoir violé Djené Kaba, une fille, à l’époque âgée de 14 ans. L’acte se serait produit dans une mosquée se trouvant au quartier Yimbaya, dans la commune de Matoto. Des accusations que l’accusé avait rejetées, avant de crier à un complot contre sa personne.

Aliou Nesta

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....