Ledjely.com
Accueil » CRIEF : le parquet spécial charge Kabinet Sylla
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

CRIEF : le parquet spécial charge Kabinet Sylla

Inculpé et placé sous mandat de dépôt la semaine dernière à la maison centrale de Conakry, Kabinet Sylla dit Bill Gates, ancien intendant à la présidence de la République, est poursuivi pour des faits de corruption dans le secteur privé, détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écriture publique, vol en bande organisée, recel de fonds publics, enrichissement illicite, contusion, abus d’autorité, blanchiment de capitaux et complicité. Et ce mercredi, en marge de la conférence de la presse qu’ont animée, le procureur spécial et ses substituts se sont évertués à le charger. Ils ont évoqué pour cela des montants faramineux retrouvés, disent-ils, dans ses comptes ou ceux de ses entreprises.

Rappelant que c’est le 4 février 2014 que Kabinet Sylla a été nommé par décret au poste d’intendant général à la présidence de la République, Joséphine Loli Tinguiano a également pris le soin de relever que le salaire de Bill Gates était alors de 6 600 000 GNF. Par ailleurs, dit-elle, il n’avait qu’une seule société dénommée Business Marketing International. Mais, poursuit-elle alors « à partir de 2014, pendant qu’il était aux affaires, en sa qualité d’agent public, trois autres entités Dioma ont vu le jour notamment Djoma SA, Djoma Logistiques SA et Djoma Groupe SA ». Ce qui était « incompatible avec sa fonction d’intendant général. (Car) en sa qualité d’agent public, il n’a pas cette possibilité de créer au même moment (en juillet 2019) ces entités privées », souligne-t-elle également.
A cela, s’ajoute qu’on a retrouvé des montants importants dans ces différents comptes et ceux de ses sociétés. Des montants qui font déjà l’objet de saisie conservatoire. « A la société Djoma Groupe, il a enregistré un total de versement de 962 millions 938 mille 500 GNF. Sur son compte personnel, une remise de chèque de 3 milliards 346 millions 749 mille 923 GNF. Des dépôts de chèques à l’encaissement de 212 millions 500 mille GNF, des dépôts en espèce de 2 milliards 135 millions 588 mille GNF, divers virements de compte en compte de 8 milliards 717 millions 806 mille 741 GNF. Des transferts de fonds notamment à la BCRG de 10 milliards 876 millions 251 mille 856 GNF. Les transferts de fonds avec des donneurs d’ordre non identifiés portant sur 38 milliards 673 millions 275 mille 526 GNF, des interfaces de transactions de 16 milliards 040 millions 316 mille 017 GNF », énumère Joséphine Loli Tinguiano.

Elle ne s’en tient pas à cette première liste.

  • Sur son autre compte en dollars, des versements de fonds en espèces de 4 millions de dollars. Des transferts de fonds reçus de16 millions 392 mille 236,99 dollars, des interfaces transactions 34 millions 981 mille 409,45 dollars.
  • Sur son compte en euros, des transferts de fonds effectués par deux personnes morales dont 5 mille 78,400 euros et 9 mille euros. Des interfaces transactions 10 mille de 188,87 euros.
  • À la société Djoma logistiques, des transferts de fonds reçus de 32 millions 921 mille et quelques GNF. Des versements en espèce de 673 millions 373 mille 973 GNF sur un compte USD. Un transfert de 35 mille 687,17 dollars.
  • Le compte en dollars intitulé Djoma Logistiques a enregistré un retrait en date du 6 septembre 2021, d’un million de dollars en faveur de Mohamed Diané, ancien ministre de la Défense nationale, actuellement en détention.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM
Chargement....