Ledjely.com
Accueil » L’ONG Alima et ses partenaires posent le débat sur la pneumonie chez l’enfant
ActualitésPublireportage

L’ONG Alima et ses partenaires posent le débat sur la pneumonie chez l’enfant

L’ONG ALIMA en collaboration avec l’Association guinéenne de pédiatrie (AGUIPED) a célébré la journée mondiale de la pneumonie en Guinée, ce samedi 12 novembre 2022, à travers une conférence-débat. Une initiative qui vise à attirer l’attention du gouvernement guinéen, des responsables politiques, les donateurs, les professionnels de la santé et le grand public sur en particulier la pneumonie chez l’enfant. C’est ainsi que la rencontre qui a incarné cette célébration a eu pour cadre l’Institut de nutrition et de santé de l’enfant (INSE) de l’hôpital Donka. Pour la circonstance, on notait la présence de plusieurs acteurs de la santé mais aussi de l’administration.

C’est la première fois que la journée mondiale de la pneumonie donne lieu à une célébration formelle. Et pour cette première, le thème choisi était : Innovations en matière de prévention et de prise en charge de la pneumonie chez l’enfant. Une initiative dont l’objectif était de faire prendre conscience de l’ampleur de cette question de santé publique qu’une bonne utilisation des moyens de prévention pourrait réduire.

Il ressort en effet du projet AIRE (Améliorer l’Identification des détresses Respiratoires chez l’Enfant) dont l’ONG ALIMA assure la coordination dans quatre pays à savoir la Guinée, le Mali, le Niger et le Burkina Faso, qu’en Guinée, d’après une étude réalisée sur le terrain et dans 31 centres de santé notamment, le décès des enfants âgés de 1 à 59 mois sont causés à 13% par la pneumonie, 8% par la Diarrhée, 5% par le paludisme ; Et la pneumonie occupe 3% des décès néonatals chez les enfants âgés de 1 à 28 jours. Des chiffres d’autant plus préoccupants qu’Alima, dans le cadre dudit projet, met à disposition des « sites d’intervention, l’outil qui est pour nous très indispensable dans le diagnostic de la détresse respiratoire chez l’enfant qu’on appelle l’oxymètre de pouls et former le personnel, apporter les médicaments pour faciliter la prise en charge de ces patients », a indiqué Sory Keïta Chef de mission de Alima en Guinée.

L’ONG a également sollicité auprès des autorités du ministère de la santé « l’introduction de l’oxymètre de pouls dans le protocole PCIMNE (Prise en Charge Intégrée des Maladies du Nouveau-né et de l’Enfant) ». Ce qui, précise encore Sory Keïta, « nécessite la révision du protocole ».

De son côté, le président de l’Association guinéenne de pédiatrie, note que « la pneumonie est l’une des premières causes de mortalité des enfants ». Pourtant, à en croire Dr Hassimiou Dia, on peut bien réduire les effets néfastes de cette pathologie. Ce, notamment à travers les mécanismes de prévention qui tournent autour de la « vaccination, une bonne alimentation, la lutte contre le promiscuité ». Sur la même lancée, il fait remarquer que « sans oxymètre de pouls dans les centres de santé il serait difficile de poser le diagnostic d’une pneumonie ».

En outre, pour un meilleur diagnostic de la pneumonie chez l’enfant et une réduction conséquence de la mortalité que la maladie peut provoquer chez les tout-petits, l’AGUIPED plaide auprès des autorités et des partenaires de la Guinée pour la « rénovation et l’extension de l’INSE (Institut de Nutrition et de Santé de l’Enfant), la création d’un centre de formation en pratique de l’éducation nutritionnelle et la dotation du centre en radio mobile ».

Représentant le Premier ministre à la cérémonie, Dr Alphonse Sakovogui, Conseiller chargé de l’hygiène publique, du genre et de l’inclusion sociale à la primature, a salué l’initiative avant de prendre l’engagement au nom du Chef du gouvernement, en faveur de la mise en œuvre des recommandations. « Le fait qu’il y ait décentralisation des services de santé jusque dans les communautés c’est déjà un pas vers l’élimination de la pneumonie (…) le Premier ministre accompagnera toutes les structures sanitaires y compris les partenaires qui interviennent dans le domaine de la santé », promet le représentant de Dr. Bernard Goumou.

A noter que la Pneumonie est une maladie qui atteint les alvéoles pulmonaires de l’enfant et qui chasse l’air des poumons et des sacs alvéolaires grâce à un liquide.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM

SIGUIRI : Nanfo Ismaël Diaby agressé à Norassoba

LEDJELY.COM
Chargement....