Ledjely.com
Accueil » DIALOGUE INTER-GUINEEN : qu’en pensent Makalé Camara et Dembo Sylla ?
ActualitésGuinéePolitique

DIALOGUE INTER-GUINEEN : qu’en pensent Makalé Camara et Dembo Sylla ?

A travers le premier ministre, les autorités de la transition guinéenne ont procédé, ce jeudi 24 novembre, au lancement du cadre de dialogue inter-guinéen. Un processus qui devrait s’étaler jusqu’au 15 décembre 2022. Et à l’exception des leaders des trois coalitions que sont l’ANAD, le RPG-arc-en-ciel et alliés et le FNDC politique, d’une part, et de l’autre, le Forum des forces sociales (FFS), tous les acteurs qui comptent étaient là pour la circonstance.

Assumant parfaitement la participation de sa formation politique et de sa coalition à la cérémonie inaugurale du cadre de dialogue, El Hadj Dembo Sylla, deuxième vice-président de l’Union démocratique de Guinée (UDG) et membre de la CORED-Guinée, trouve que la classe politique guinéenne n’a plus le choix. « Maintenant que la durée de la transition est actée pour 24 mois, il vaudrait mieux qu’on se lève et qu’on puisse travailler sur les différentes étapes afin qu’on puisse aller aux élections communales, puis aux élections législatives et présidentielles », estime-t-il.

Pour autant, il se veut à la fois prudent et vigilant. Ainsi, c’est au pied du mur qu’il entend juger le maçon. « Quand les travaux vont commencer, nous allons savoir si ce qu’ils nous ont promis sera concrétisé lors du dialogue ou pas », fait-il observer.

Pour la présidente du Front pour l’alliance nationale (FAN), la participation au dialogue est un principe auquel elle n’a jamais dérogé et auquel elle n’entend pas déroger. « J’ai toujours été au dialogue et je continuerai de venir, parce que les hommes qui ne se parlent pas ne peuvent pas se comprendre », indique Makalé Camara. Par ailleurs, elle demeure convaincue, dans le cas présent, que le dialogue est indispensable à une « transition apaisée et acceptée de tous, pour que demain soit meilleur à aujourd’hui ».

L’ancienne ministre des Affaires étrangères a néanmoins une exigence : « Que les résultats qui sortiront de ces travaux de dialogue ne se retrouvent pas dans les tiroirs ».

Aminata Camara

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....