Ledjely.com
Accueil » KAGBELEN : une vieille femme et ses 4 petits-fils périssent dans un incendie
A la uneActualitésGuinéeSociété

KAGBELEN : une vieille femme et ses 4 petits-fils périssent dans un incendie

Djalikan Diabaté, la soixantaine, et ses 4 petits-fils, âgés d’entre 7 et 21 ans, ont péri la nuit dernière dans un incendie résultant d’un circuit dans leur concession, à Kagbelen, un quartier relevant de la commune de Dubreka.  

Selon les témoignages recueillis sur le lieu même du drame, le feu s’est déclaré dans les bandes de 3 heures du matin. La vieille femme et ses petits-enfants dormaient. Piégés par les flammes, ils n’ont pu être sauvés, en dépit des efforts consentis par les voisins, arrivés pour les secourir. De ceux qui étaient à l’intérieur de la maison, il n’y a que deux personnes qui ont pu en réchapper, nous rapporte-t-on.

Cismep Félix Honomou est l’un des premiers secouristes à être arrivé sur les lieux quand le feu s’est déclaré. Il venait alors d’entendre l’appel au secours émis par Mabinty Sylla, une voisine directe à la famille victime. Honomou et d’autres, plutôt démunis face à l’ampleur des flammes, ont pu faire ce qu’ils pouvaient. Mais ils n’ont pu éviter le drame. Se disant de casser le mur pour essayer de libérer ceux qui pouvaient l’être, il a utilisé une barre de fer et même des marteaux. « Mon intention était de casser le mur pour pouvoir évacuer le plus grand nombre. On a essayé, mais le feu était sur le bâtiment, le feu était tellement virulent qu’on ne pouvait pas nous approcher », témoigne-t-il. Les secouristes de fortune essaient de joindre les sapeurs-pompiers. Mais en vain. « La flamme était telle que le voisinage a tout fait sans pouvoir la maîtriser. Le feu s’est même propagé dans les autres appartements contigus. On a essayé de le circonscrire. Mais à la fin du compte, tous les trois appartements ont été consumés », admet Honomou.

Au niveau bilan, dit-il, il n’y a que son voisin et l’épouse de celui-ci, enceinte, qui ont pu être sauvés. En ce qui concerne les autres occupants du premier appartement, « les corps étaient complètement calcinés ».

Mabinty Sylla qui avait elle-même donné l’alerte au voisinage, rapporte en ce qui concerne, que quand elle est arrivée sur les lieux, les flammes s’étaient emparées du salon. Un des jeunes piégés par le feu avait alors fait sortir la clé par la fenêtre afin que de l’extérieur, on puisse ouvrir la porte. « Mais le crochet s’est bloqué et le feu les a pris au piège à l’intérieur. Les 5 personnes ont péri dans l’incendie », indique-t-elle.

Toutes les cinq victimes ont été inhumées au cimetière de Kagbelen ce samedi 3 décembre.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM

Siguiri : un accident de la route coûte la vie à deux personnes

LEDJELY.COM
Chargement....