Ledjely.com
Accueil » « Les femmes viennent accoucher sans craintes, même la nuit », M’Balou, sage-femme
ActualitésPublireportage

« Les femmes viennent accoucher sans craintes, même la nuit », M’Balou, sage-femme

Grâce au soutien de la Banque Mondiale à travers l’UNICEF, le centre de santé de Karifamoria à maintenant accès à l’eau potable et à l’électricité.

Moussa Kanté, médecin et chef du centre de santé de Karifamoria dans la ville de Kankan en Guinée, explique que les conditions de travail étaient difficiles et les risques sanitaires élevés avant l’installation d’un système d’adduction d’eau potable et d’éclairage grâce à l’énergie solaire au sein du centre de santé. “ L’eau et l’électricité étaient un souci majeur, nous avions beaucoup de difficultés pour travailler dans de bonnes conditions. Le personnel soignant était obligé d’aller puiser de l’eau à des kilomètres.” M’Balou Kaba, sage-femme, précise que les accouchements se passaient dans des conditions très difficiles pour les soignants et pour les patients, particulièrement la nuit. “ Les sage-femmes utilisaient des lampes torche pour éclairer la salle et la patiente. Quand une femme arrivée en pleine nuit pour accoucher, nous avions l’esprit divisé. Comment s’occuper correctement d’un enfant et d’une mère en même temps avec si peu de lumière et une quantité d’eau insuffisante ? C’était parfois compliqué de pouvoir sauver la vie d’une maman et de son bébé. On travaillait dans l’incertitude. L’eau manquait pour rendre notre lieu de travail propre, pour nettoyer le bébé et sa maman après l’accouchement. ”

@UNICEF Guinea/S.Camara
M’Balou Kaba, sage-femme au centre de santé de Karifamoria, ville de Kankan, Guinée.

Avant la mise en œuvre du forage et du système électrique à énergie solaire, le centre de santé voyait sa patientèle baisser particulièrement au mois de septembre et d’octobre. Les ressources en eau étant plus faibles à cette période de l’année. Par manque d’eau et d’électricité, le centre ne pouvait pas proposer à la population des services de qualité et des conditions sanitaires convenables. De nombreuses femmes préféraient accoucher chez elle. Les accouchements à domicile, sans accès au personnel soignant qualifiés et au matériel de soin, engendraient des complications et favorisaient les risques pour les nouveau-nés et les mamans. ” Nous avions beaucoup de difficultés à trouver de l’eau potable dans les environs. Parfois, nous avions un manque de moyens financier pour acheter de l’eau ou nous devions patienter de nombreuses heures au point d’approvisionnement, car il y avait trop de monde. Les femmes préféraient accoucher à leur domicile mais les risques sont plus élevés, les accouchements se faisaient donc rares dans le centre de santé. ” précise Moussa Kanté.

Le forage fournis maintenant suffisamment d’eau pour le centre de santé, mais aussi pour la population environnante. ” Les gens viennent chercher de l’eau le matin et le soir à la borne fontaine réservée à la communauté. En tant que chef du centre de santé, c’est un véritable soulagement pour moi de voir que nos activités se passent mieux et dans de meilleures conditions pour le bien-être des nouveau-nés, des mamans et des patients. Les normes sanitaires se sont vraiment améliorées. Ces installations ont redonné confiance à la communauté pour revenir se faire soigner au centre de santé et elles ont remotivé notre personnel soignant. ”

@UNICEF Guinea/S.Camara
Mamadou remplit son bidon d’eau dans la cour du centre de santé de Karifamoria à Kankan, Guinée.

Avec le soutien de la Banque Mondiale, l’UNICEF a réalisé 81 systèmes d’Adduction d’Eau Potable Solaire (AEPS) dans 81 structures de santé des régions de Kindia et de Kankan améliorant ainsi l’accès à l’eau potable à 48 600 personnes de la communauté grâce à 81 bornes fontaines et 162 robinets.

UNICEF Guinée

Articles Similaires

Forum d’Emergence Mag : la 2ème édition, c’est à partir de ce jeudi

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : quelle durée pour l’intérim ?

LEDJELY.COM

Procès de Pendessa : le verdict final attendu le 23 février

LEDJELY.COM

Loterie : Guinée Games fait son comeback pour le bonheur des parieurs

LEDJELY.COM

Football : le Milo FC battu par un ancien pensionnaire du club

LEDJELY.COM

Violences en RDC : où sont passées les promesses martiales de Tshisekedi ?

LEDJELY.COM
Chargement....