Ledjely.com
Accueil » Manif du 16 février : Charles Wright ordonne des poursuites contre Sékou Koundouno et autres
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

Manif du 16 février : Charles Wright ordonne des poursuites contre Sékou Koundouno et autres

Le ministre de la justice porte une kyrielle d’accusations contre Sékou Koundouno, en charge des stratégies et de la planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) et à tous ceux dont le lien avec la manifestation du 16 février pourrait être établie. Alphonse Charles Wright les accuse en effet tout à la fois de faits présumés de « destruction de biens publics et privés, incendie volontaire, coups et blessures volontaires, participation à un mouvement insurrectionnel, manifestations illicites, participation délictueuse à une manifestation ou à une réunion publique, participation délictueuse à un attroupement et complicité des faits ». En conséquence, le ministre enjoint le procureur général près la Cour d’appel de Conakry d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires en vue d’identifier les « auteurs, co-auteurs de ces manifestations violentes ». Les injonctions en question évoquent également le cas des auteurs présumés des pertes en vies humaines qui ont émaillé la manif du 16 février. 

Fodé Soumah

 

 

Articles Similaires

Procès du 28 sept : le camp Dadis optimiste après la projection des vidéos

LEDJELY.COM

Ligue 1 Guicopres : la SAG et Académie Soar se neutralisent

LEDJELY.COM

Primature : Bah Oury prend fonction

LEDJELY.COM

Bah Oury Premier ministre : quelle suite ?

LEDJELY.COM

Pépé Francis Haba : « Bah Oury pourra aider, s’il a le soutien du CNRD et du gouvernement »

LEDJELY.COM

Kankan : les acteurs sociopolitiques réagissent à la nomination de Bah Oury

LEDJELY.COM
Chargement....