Ledjely.com
Accueil » Santé : Enabel offre un lot d’équipements médicaux à la Guinée
ActualitésGuinéePublireportage

Santé : Enabel offre un lot d’équipements médicaux à la Guinée

Pour soulager le système de santé guinéen, l’Agence de développement belge ( Enabel ), à travers son projet She Decides, a procédé le jeudi 23 mars 2023 à la remise d’un lot de matériels et d’équipements médicaux aux autorités guinéennes. Un geste qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Guinée et la Belgique. Et c’est le siège de la société guinéenne d’importation et de distribution de médicaments (SOGUIPREM) qui a servi de cadre à la cérémonie de remise.

Il s’agit de 10 tables de réanimation pédiatrique et néonatale et de 12 extracteurs d’oxygène dont le coût s’élève à 69.562 €. Au nombre du lot, on comptait également des tables d’accouchement et de consultation gynécologique, de lits d’observation, de boîtes césariennes et gynécologiques, de balance d’une valeur de 130 000 euros. Ce don vient compléter le dispositif de renforcement de capacités des formations sanitaires que le projet She Decides a récemment opéré dans 24 centres de santé et 3 hôpitaux de Mamou, Kindia et Telimelé. « Notre ambition est claire : améliorer l’offre des soins et faire des formations sanitaires, un levier essentiel à la réalisation des droits des femmes en lien avec la santé de la reproduction. Enabel reste convaincue que l’amélioration des conditions d’intervention des agents de santé demeure un gage d’amélioration de la qualité des services rendus, notamment aux couches les plus vulnérables »a indiqué pour la circonstance Graziella Ghesquière, responsable du projet She Decides à Enabel Guinée.

 Ce lot a été remis au Directeur de SOGUIPREM qu’à son tour, la société s’assure de l’acheminement des équipements en direction des structures de base bénéficiaires : « Nous allons leur laisser un document qu’on appelle entretien préventif qui consiste à faire un certain nombre de gestes après chaque utilisation, pour permettre à l’équipement de tenir dans le temps. Nous allons mettre ces équipements à la disposition d’Enabel et du ministère avec une garantie d’un an. C’est-à-dire tout problème lié aux défauts de fabrication sera pris en charge par SOGUIPREM dans les 12 mois. Il s’agit des équipements de qualité qui seront installés par nos propres ingénieurs », a promis Dr Doumbouya Moustapha.

 

Quant à Dr Diéné Fadima Kaba, directrice nationale de la santé familiale et de la nutrition, représentant le ministre de la Santé et de l’Hygiène, elle admet que « ces équipements viendront renforcer les capacités de travail des structures bénéficiaires et contribueront à l’amélioration de la qualité de la prise en charge des nouveau-nés et surtout des enfants en détresse respiratoire ».

Aliou Nasta

Articles Similaires

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM

Administration du territoire : Kissidougou accueille son 5ème préfet sous le CNRD

LEDJELY.COM

La Zakat : quel en est le bondement, à combien de kilos équivaut-elle et à qui la donner ?

LEDJELY.COM

Primature : les enseignants contractuels reçus par Bah Oury

LEDJELY.COM

Kourémalé : infertile, elle tente de voler un bébé et se fait arrêter

LEDJELY.COM

Siguiri : un nouvel éboulement fait un mort

LEDJELY.COM
Chargement....