Ledjely.com
Accueil » Situation critique de la RDC : les ex-premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Kabiné Komara et leur Fondation s’impliquent
ActualitésAfriqueTribune

Situation critique de la RDC : les ex-premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Kabiné Komara et leur Fondation s’impliquent

En accord avec le Secrétaire Général des Nations Unies Antonio Gutteres, une mission de la Fondation des Leaders de la Paix comprenant les anciens Premiers ministres français et Guinéen Jean Pière Raffarin   et Kabiné Komara ainsi que Cherif membre du Haut Panel Africain d’Évaluation des Pairs et Mme Donia Kouach Directrice Générale s’est rendue à Kinshasa (République Démocratique du Congo) les 20 et 21 mars pour se faire une idée du drame humain que connait une partie de ce pays, et ce, dans le but de sensibiliser la Communauté Internationale à s’impliquer davantage dans la résolution de cette situation de qui perdure.

La mission a eu à conférer avec des acteurs politiques, diplomatiques, de la société civile, des acteurs chargés du processus électoral, des parlementaires et terminer le séjour par une très enrichissante audience avec le Chef de l’État, le Président Etienne Tshisekédi.

Ainsi, tour à tour, la mission a rencontré l’ancien candidat à l’élection présidentielle Martin Fayulu, Olivier Kamitatu ancien président de l’Assemblée Nationale et vice-président du parti de Moise Katumbi ainsi que M. Vital Kamheré, ancien Directeur de cabinet du chef de l’État. La mission s’est aussi entretenue avec le représentant de l’Union Européenne.

Les échanges avec le Président du Sénat et le Président de l’Assemblée Nationale ont permis de comprendre les préoccupations de leurs institutions face aux défis de l’heure.

Les différents échanges ont permis de comprendre plusieurs facettes de la crise à l’est du pays, les acteurs incriminés et surtout les souffrances que continuent d’endurer les populations civiles et le pillage des ressources du pays avec de grandes complicités internes et externes.

L’occasion a été opportune pour mieux évaluer les récents efforts diplomatiques, particulièrement l’initiative de Nairobi et celle plus récente dite de Luanda, ainsi que l’état des pourparlers avec les pays voisins, dont notamment le Rwanda avec lequel la situation de belligérance a atteint un sommet rarement égalé.

Pour l’appréciation du processus électoral, la mission a rencontré le président de la Ceni qui a fait le point sur le niveau d’avancement de l’enrôlement des 49 millions d’électeurs potentiels dans les 26 provinces, avec des difficultés particulières dans les provinces du nord Kivu partiellement occupées par la rébellion du M23 avec près de 5, 5 millions de déplacés.

Au niveau de la société Civile, la mission a eu une séance de travail avec la puissante confédération épiscopale Cenco qui lui a présenté son évaluation de l’état d’avancement des opérations d’enrôlement. Concernant la situation sécuritaire et la facilitation du dialogue avec les pays voisins pour la recherche de la Paix, la mission a exhorté une plus grande implication en association avec les congrégations des pays frères de la région afin de constituer une force morale sous régionale qui pourrait plus sensibiliser les chefs d’État des pays concernés et les amener retirer leur soutien aux groupes armés et donner plus de chance aux négociations.

L’ancien pm guinéen Kabiné Komara a profité de l’occasion pour faire cas des efforts salutaires que les religieux sont en train de mener actuellement en Guinée pour encourager une partie de la classe politique jusque-là en divergence avec l’Autorité dirigeante à renoncer à la confrontation et privilégier le dialogue.

À toutes les parties rencontrées, la mission a expliqué que son objectif est de contribuer à catalyser tous les efforts dans le sens de la réduction des souffrances du peuple congolais et surtout à mobiliser davantage la Communauté Internationale.

La mission a achevé son séjour par une audience avec le Président Tshisékédi qui lui a fait une genèse de la situation tragique du pays, des pillages dont le pays est l’objet et des rapports de forces en présence.

Il a fait état des grandes faiblesses de l’armée et des programmes en cours pour la reformer. Avec force détail, il a fait état d’actions tous azimuts qu’il a engagés dans tous les secteurs, y compris dans le domaine des libertés publiques. Il a réaffirmé sa détermination à tenir les élections à la date fixée par la Constitution.

Pour finir, il a fait le point des initiatives sous régionales pour amener la paix dont l’un des acteurs majeurs pour lui est le Rwanda.

Il a remercié les représentants de la Fondation des Leaders de la Paix pour l’initiative de se rendre au Congo et contribuer à une plus grande prise de conscience internationale. Il s’est ensuite prêté aux échanges et aux suggestions des 4 membres de la mission qu’il a remerciée pour leur attention à son pays.

Rappelons que la RDC est ce pays complexe de l’Afrique centrale, ancienne colonie belge ayant accédé à l’indépendance en 1960.

Pays riche en minerais convoités, il fait l’objet de convoitises de prédateurs qui entretiennent des appétits guerriers. Son histoire politique est très mouvementée

Une superficie de 2 millions 340 milles km², neuf (9) pays frontaliers Peuplés de 112 millions d’habitants, 250 ethnies.  Près de 100 mouvements armés, 800 partis politiques, le pays abrite l’une des plus couteuses et des plus anciennes opérations de maintien de la paix de l’Onu, avec de plus de 12 000 hommes.

Le pays doit organiser des élections présidentielles cette fin d’année alors que des mouvements armés sévissent dans sa partie orientale qui fait frontière avec le Rwanda et l’Ouganda.

Sékou Kéïta

Consultant en Stratégie de Communication Politique-Institutionnelle et des Médias

Articles Similaires

Indépendance de la justice : ces révélations troublantes de Kairaba Kaba

LEDJELY.COM

Kissidougou : A peine installé, le président de la délégation spéciale décline ses priorités

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministre corrige le calendrier des examens

LEDJELY.COM

Justice : Yaya Kairaba Kaba prohibe les « décolletés, faux-cils et ongles »

LEDJELY.COM

ANAQ-Guinée : avis général de passation des marchés publics

LEDJELY.COM

SONAP : la ‘’construction de nouveaux dépôts pétroliers’’, la priorité de Moussa Cissé

LEDJELY.COM
Chargement....