Ledjely.com
Accueil » Affaire M’mah Sylla : le collectif des avocats de prononce après le verdict de la justice
ActualitésGuinéeJusticeSociété

Affaire M’mah Sylla : le collectif des avocats de prononce après le verdict de la justice

Le collectif des avocats de M’mah Sylla a tenu un point de presse ce jeudi 6 avril 2023 pour faire part de sa réaction à la suite du verdict rendu par le tribunal de première instance de Mafanco. Ce, dans le cadre du procès de ceux dont les agissements avaient conduit à la mort de la jeune femme âgée de 25 ans.  

Les médecins impliqués dans le viol, les coups et blessures dont M’mah Sylla a été victime en novembre 2021 ont écopé des peines allant de 1 à 20 de prison. Cette décision, à en croire la déclaration des avocats de feu M’mah Sylla, lue par Me Halimatou Camara, devrait marquer plus fortement le regard des juges en vue d’une lutte plus efficace contre les atteintes à l’intégrité physique de la jeune fille, de la fille et de la femme « Par cette décision, puisqu’une première nationale, se dessine une évolution dans le prononcé de la sanction par les juges lorsqu’il s’agit d’appréhender, d’apprécier la faute du médecin dans l’exercice de son activité professionnelle ou en dehors, lorsqu’il aura abusé de son statut et commis des fautes dont les conséquences pourraient être à l’origine de la mort bête d’une jeune femme de 28 ans , pleine de vie, d’espoir et le symbole d’une beauté », indique le collectif

Saa Manda Leno, Directeur exécutif de l’ONG ‘’Mon enfant, Ma vie” qui a accompagné la famille de la victime dans ce processus, éprouve un sentiment de soulagement à la suite du verdict du tribunal. Il estime en effet que ce que M’mah Sylla a vécu est « purement inhumain ». Il remercie de même Me Halimatou et son collectif dont la mobilisation gracieuse aura aidé à rendre justice.  « Notre ONG s’engage résolument à ce qu’il n’y est plus une seconde M’mah Sylla en Guinée. Nous souhaitons que cette affaire soit une jurisprudence pour toutes les autres personnes en Guinée. Il faut que nous osons d’énoncer pour mettre fin à ces genres pratiques », suggère le Directeur exécutif de cette ONG.

Quant au père de M’mah Sylla, il a d’abord rappelé les circonstances dans lesquelles sa fille est décédée. Il avoue par la suite que la décision qui vient d’être rendue aide à calmer sa douleur. « Si justice n’avait pas été rendue pour ma fille, j’allais être négativement affecté. Mais comme elle a été faite, je remercie Dieu. Si ça ne tenait qu’à moi, j’allais les condamner à une peine supérieure à celle que le tribunal leur a infligé. Mais je ne peux banaliser la décision de la justice. Du coup, je remercie toutes les personnes qui se sont impliquées pour l’aboutissement de cette affaire », dit-il.

De fait, le collectif lui-même trouve que les sanctions auraient dû être plus sévères. Mais il se satisfait du fait que « justice a été rendue ». Ce n’est certainement à la hauteur de ce qui était espéré. Mais pour le symbole, c’est déjà un grand pas.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....