Ledjely.com
Accueil » MANIFESTE Des SOCIAUX-DÉMOCRATES DE GUINÉE
ActualitésGuinéePolitique

MANIFESTE Des SOCIAUX-DÉMOCRATES DE GUINÉE

Éducation – Justice – Prospérité

« Ensemble pour la République »

Depuis quelques années, le paysage politique guinéen se dégrade et notre démocratie en souffre par l’instrumentalisation des institutions, la violence politique, la mal gouvernance, des partis politiques traditionnels ne répondant plus aux attentes des citoyens entraînant une absence de compréhension adéquate des moyens et des finalités de l’action politique.

Issus de diverses familles de la société civile, animés d’un esprit constructif, nous ne nous résignons pas à ces constats. Nous avons aujourd’hui une responsabilité vis-à-vis des forces vives du pays, en particulier de la jeunesse, et voulons être moteurs par la création de ce parti, celui qui aura la capacité de s’adresser aux citoyens et de les écouter, de faire partager ses idées au plus grand nombre, de répondre aux attentes du pays profond et de participer à des coalitions sur des bases politiques publiques et transparentes.

Redonner aux corps sociaux leur autorité, limiter le rôle du politique à celui d’arbitre et d’animation, éviter la confusion entre l’intérêt général et l’intérêt particulier, redéfinir les liens entre le politique et le citoyen, redonner à l’administration, aux forces de défense et de sécurité leurs attributs républicains, redécouvrir en nous-mêmes et nos communautés l’équilibre entre Éducation, Justice et Prospérité, favoriser la participation du plus grand nombre à la vie sociale et politique, voilà quelques éléments qui permettent d’imprimer un sens à la vie individuelle et collective.

Nous revendiquons d’incarner une sensibilité sociale-démocrate affirmée et assumée

Dans ces conditions, nous créons le parti « Les Sociaux-Démocrates de Guinée » SDG en abrégé, qui entend s’engager dans une démarche politique moderne, libre, influente, indépendante, attachée aux valeurs d’universalisme et de dignité humaine et ouverte à d’autres initiatives du même ordre.

Nous croyons à la clarté en politique et refusons la pluri-appartenance à des partis politiques

Il nous faut en effet offrir à notre pays un avenir différent qui rompe avec les tendances actuelles, à savoir :

  • l’agriculture extensive traditionnelle (rendements médiocres, faible accès des femmes au crédit, faiblesse de diversification des cultures) ;
  • la faiblesse des investissements productifs ;
  • la paupérisation aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain (chômage, sous-emploi, émigration, exode rural, épidémies) ;
  • la forte pression démographique (jeunesse de la population, urbanisation accélérée) ;
  • la persistance de l’analphabétisme ;
  • la détérioration de l’environnement (menaces de désertification, réduction des ressources naturelles) ;
  • la dégradation de la qualité de la vie notamment à Conakry la capitale et dans les grandes villes, créant un malaise urbain accentué (pollution, crise du transport et de l’habitat, excroissance de l’informel, insécurité) ;
  • le déséquilibre entre la capitale Conakry et les régions de l’intérieur ;
  • la dégradation du comportement citoyen, etc.

Refuser que ces tendances accouchent de notre futur commun est le sens de notre engagement politique. La création du parti « Les Sociaux-Démocrates de Guinée » doit contribuer à ouvrir des voies nouvelles et réalistes, pour susciter chez tous les citoyens, une attitude davantage fondée sur le sens de l’intérêt général.

Pour répondre aux immenses défis géopolitiques, environnementaux, économiques et sociaux, nous défendons un projet de société social-démocrate qui réinvente un modèle éducatif et socio-économique s’appuyant sur les valeurs et orientations suivantes :

  • Pour que l’égalité de destin ne soit plus un slogan mais une réalité pour tous les enfants de la République et que l’école, de la maternelle à l’université, les accompagne vers le maximum de leurs possibles ;
  • Pour une école qui donne à tous les mêmes chances de réussite, dans la vie professionnelle comme dans la vie du citoyen ;
  • Pour des services publics permettant d’apporter une réponse juste et efficace aux besoins essentiels (santé, sécurité, logement, éducation, culture, accès au numérique) dans tous les territoires, notamment ruraux et urbains ;
  • Pour une pleine solidarité avec les plus défavorisés qui remette la valeur travail au cœur de notre société. Contre un modèle de société qui privilégierait systématiquement l’assistanat.

Restaurer le plein respect des valeurs républicaines :

  • Contre le communautarisme et son exploitation à des fins électorales ;
  • Pour une véritable intégration citoyenne, par exemple en créant un service national  citoyen;
  • Pour la laïcité qui affirme le principe fondamental de liberté de conscience dans la République et contribue à notre cohésion nationale et sociale ;
  • Pour l’exercice transparent et sans complexe de l’autorité publique car les premières victimes de l’insécurité sont les plus défavorisés ;
  • Pour la protection des libertés individuelles, en particulier de la liberté d’expression et de la liberté de la presse.

Renforcer notre démocratie :

  • Contre la concentration excessive des pouvoirs entre les mains de l’exécutif et la dévalorisation du Parlement ;
  • Pour renforcer le lien entre les territoires et les citoyens en favorisant la concertation organisée par des institutions présentant toutes les garanties d’indépendance et de transparence.

Réagir au changement climatique et la dégradation de l’environnement :

  • Pour la préservation de notre chère Guinée, en instaurant une politique agissant durablement sur les causes de la dégradation de notre biosphère (réchauffement climatique, épuisement de nombreuses ressources naturelles) ;
  • Pour une agriculture productive garante d’une alimentation saine et accessible, assurant le maintien de la biodiversité et la préservation de l’eau, essentiels à l’équilibre de la planète et à la survie de l’espèce humaine ;
  • Pour la réduction de notre empreinte écologique, en favorisant un changement profond des modes de mobilité, les énergies renouvelables.

Réaffirmer notre implication africaine :

  • Pour un engagement sans faille dans la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Africaine (UA), encore imparfaites mais seules susceptibles de peser dans l’organisation d’un monde multipolaire ;
  • Pour la construction d’une défense Ouest-africaine ;
  • Contre la CEDEAO des décisions à l’unanimité, lesquelles la mettent à la merci des oppositions nationalistes et des marchandages politiciens.

REJOIGNEZ LES SOCIAUX-DÉMOCRATES DE GUINÉE
+224 623 662 390

[email protected]

Articles Similaires

Coyah : un camion se renverse au milieu de la chaussée et perturbe la circulation

LEDJELY.COM

Fermeture des médias : Bah Oury pas disposé à « s’engager sur la voie de la levée de la décision »

LEDJELY.COM

Diécké : un vendeur de carburant accuse des agents de la SONAP de tentative de rançon

LEDJELY.COM

RAVEC, fichier électoral : Bah Oury sème la confusion

LEDJELY.COM

Konta : une délégation ministérielle sur le site de construction de l’usine de fabrication de bouteilles de gaz

LEDJELY.COM

Gouvernement : où est passé le porte-parole du gouvernement ?

LEDJELY.COM
Chargement....