Ledjely.com
Accueil » Procès du 28 sept : Mamadou Alimou Bah met en cause Claude Pivi
A la uneActualitésGuinéeJustice

Procès du 28 sept : Mamadou Alimou Bah met en cause Claude Pivi

Ce mercredi 24 mai 2023, l’audience criminelle relative au massacre du 28 septembre se poursuit devant tribunal de Dixinn, délocalisé à la cour d’appel de Conakry. A la barre, Mamadou Alimou Bah. Le 28 septembre, il était dans l’enceinte du stade de même nom, à l’appel des Forces vives. Il y a reçu des coups et blessures. Mais c’est plutôt le lendemain qu’il dit avoir frôlé la mort de la part de Claude Pivi, ancien ministre en charge de la sécurité présidentielle, et de ses hommes.

« Au lendemain du 28 septembre, je revenais de l’hôpital puisque j’ai été victime de coups et blessures ; donc en cours de route, j’ai aperçu Pivi et sa bande dans un cortège de trois pickups. C’est ainsi qu’ils ont ralenti et ont tiré sur un petit apprenti. Directement, j’ai crié en disant ‘’Ils ont tué Boubacar’’.  En voulant sauver le petit, ils m’ont tiré sur le pied à moi aussi. Cependant, dès qu’ils ont su qu’ils avaient commis le meurtre, ils ont directement pris la fuite (…) », a raconté Mamadou Alimou Bah.

Sécouru et transporté à Donka, Alimou aura de la peine à accéder à l’hôpital dans un premier temps. « On a trouvé que c’était bourré de militaire. Ils nous ont dit qu’on ne rentre pas, car ils avaient reçu l’ordre du ministre de la Santé. Je leur ai demandé s’ils ne voyaient pas que mon ami est en train de mourir. Après plusieurs interventions, on nous a laissé rentrer et on nous a installé dans une salle », a-t-il relaté également.

S’il met en cause la bande de Pivi, Mamadou Alimou a néanmoins tenu à souligner qu’il n’avait pas vu ce dernier avec une arme. Par contre, il est catégorique sur le fait que ce sont bien les hommes de ce dernier qui ont tiré sur lui et Boubacar qui avait d’ailleurs succombé à ses blessures.

A la question de savoir ce qu’il attend du tribunal, Mamadou Alimou dit solliciter qu’il soit dédommagé pour lui permettre de payer une nouvelle voiture, car c’est sa voiture qu’il avait revendu à  l’époque pour se traiter et subvenir à ces besoins.

Aminata Camara

Articles Similaires

Tabaski : le bilan révèle trois morts

LEDJELY.COM

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM
Chargement....