Ledjely.com
Accueil » Guinée : un décret, deux versions
A la uneActualitésGuinéePolitique

Guinée : un décret, deux versions

Les dossiers jugés « scandaleux », on en a un de nouveau. Après celui relatif aux passations de marché de gré à gré au ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, en voici un autre qui incrimine le même département. 

Dans celui-ci, il est question d’un soupçon de « falsification » d’un décret du président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya.  Ledit décret, portant le N°37 et signé le 25 janvier dernier, se décline en effet en deux versions. Celle enregistrée au Journal Officiel de la République et une autre. Cependant, les deux versions diffèrent dans la mesure où celle du JO, les personnes promues sont au nombre de deux. Alors que celle qui se balade parallèlement, les bénéficiaires du décret sont au nombre de trois.

Pour Sékou Koundouno, responsable des stratégies et de la planification du FNDC, qui en parle dans une tribune dont Ledjely détient copie, cette pratique est « sans doute l’une des causes de l’échec de tous les régimes dans leur volonté plusieurs fois affirmée de réformer la Guinée en la débarrassant de ce système mafieux qui a toujours entouré les différents présidents », dit-il.

Pour en revenir aux deux versions du décret, l’activiste conclut que l’une d’elle « fausse ». Et de ce fait, selon lui, elle « jette le discrédit tant sur Ousmane Gaoual que sur le régime de transition qui se vante pourtant de refondation et de gouvernance vertueuse ».

Pour Sékou Koundouno, le système que les autorités de la Transition promettaient de combattre, a réussi revenir en force dans la gouvernance actuelle. « La présence de ce même système à ce niveau constitue indubitablement la preuve de l’échec pour faire de la Guinée un pays où la vertu prend le dessus sur le vice », assène le responsable du FNDC.

Il attend en tout cas du colonel Mamadi Doumbouya qu’il diligente une enquête sur cette histoire du décret à deux versions. Même s’il s’est déjà fait une idée sur la gouvernance du CNRD. « La gouvernance prétendument vertueuse des putschistes n’est que de façade puisqu’à l’heure actuelle, il est impossible de connaitre le nombre de faux décrets qui circulent dans la haute administration nationale », conclut-il.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

L’Office national du tourisme (ONT) au cœur de la 5ème édition du Kania Soli à Kindia

LEDJELY.COM

Corruption supposée de la presse : Djénè Diaby et Tawel Camara se confondent en excuses

LEDJELY.COM

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM
Chargement....