Ledjely.com
Accueil » Football en Guinée : l’émissaire de la Fifa appelle à « taire les égos »
A la uneActualités

Football en Guinée : l’émissaire de la Fifa appelle à « taire les égos »

La non tenue congrès électif de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot), le 25 novembre 2023, plonge le secteur du football dans une véritable incertitude. En tout cas, à la suite de ce rendez-vous manqué, l’émissaire de la Fifa a fait une sortie dans laquelle, ne cachant nullement la gravité de la situation, il appelle à « taire les égos ».

Face  à la presse ce mardi 28 septembre 2023 autour de la crise qui secoue l’instance dirigeante du football guinéen, le Directeur de la division des Associations membres de la FIFA pour l’Afrique a soutenu que « La situation est grave. C’est un fiasco historique sur le continent africain. C’est un terrible désaveu et ça fait très mal à l’approche de la CAN. Dans trois jours, il n’y aura plus de CONOR, le football ne tourne pas. Est-ce que c’est ce qu’on veut », a laissé entendre Gelson Fernandes?

Pour le moment, il n’affirme pas que cette situation pourrait affecter la participation de la Guinée à la prochaine CAN. Mais il estime que « les joueurs vont réfléchir par deux fois avant de jouer pour la Guinée ». Comme pour diluer son discours, il dit espérer que le « sélectionneur Kaba Diawara est suffisamment préparé pour une belle CAN dans un contexte délicat ».

Estimant que la responsabilité du fiasco en perspective incombe davantage aux acteurs du football, Gelson Fernandes les appelle à « taire les égos ». « Pensons au football guinéen, pensons aux journalistes qui vivent de ça. Faisons des compromis et allons de l’avant », a-t-il prodigué.

Mais à ses yeux, au niveau où en est la crise, il n’y a pas que les acteurs qui doivent prendre la mesure de la situation. Les autorités au plus haut niveau du pays doivent aussi en prendre pleinement conscience, selon lui. « J’espère que le ministre des sports, le Premier ministre sont conscients de la situation (…) La balle est dans le camp de la Guinée. Si elle veut avancer, on va l’aider, mais la balle n’est ni dans le camp de la CAF, ni dans celui de la FIFA. Il faut remettre les choses à plat. Les statuts sont modernes et conformes aux aspirations de la CAF et de la FIFA », a indiqué M. Gelson. Par ailleurs, selon lui, « ce qui s’est passé le week-end dernier n’est pas du ressort du CONOR. Le CONOR ne vote pas. Sur le travail de fond, ce qu’on voulait a été atteint et ce qu’on attendait du CONOR a été fait. Le CONOR peut sortir la tête haute ».

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Urgent : Bah Oury nommé nouveau premier ministre

LEDJELY.COM

Crise en Guinée : un seul remède appelé ‘’humilité’’

LEDJELY.COM

Axe Lambanyi-Hamdallaye : la grève plutôt suivie

LEDJELY.COM

Grève générale : les travailleurs du secteur de la monnaie électronique observent le mot d’ordre

LEDJELY.COM

Grève générale : de la T7 à Enco 5, boutiques, magasins et banques fermés

LEDJELY.COM

Grève générale : la ville de Kankan au ralenti

LEDJELY.COM
Chargement....