Ledjely.com
Accueil » Labé : le projet SWEDD Guinée sensibilise sur la masculinité positive
Actualités

Labé : le projet SWEDD Guinée sensibilise sur la masculinité positive

En somme, la masculinité positive, c’est quand les hommes eux-mêmes prennent conscience et en charge les marginalisations et autres violences basées sur le genre auxquelles les femmes sont confrontées au sein de nos sociétés. Et c’est notamment à cette thématique que le projet SWEDD a consacré les causeries éducatives qu’il a organisées le vendredi 10 mai 2024 à Labé. Les échanges étaient particulièrement accentués sur l’importance de la scolarisation et du maintien des filles à l’école, l’autonomisation des femmes et la lutte contre les VBG (violences basées sur le genre).

L’activité a réuni toutes les couches sociales. On y a noté en particulier les religieux (musulmans et chrétiens), des jeunes et adolescents (filles et garçons), des femmes plus âgées et des hommes bien entendu. « Ces foras communautaires s’inscrivent dans le cadre de la campagne pour le changement social et comportemental qui touche les 14 préfectures des trois régions dans lesquelles nous intervenons (Labé, Kankan et Faranah). Nous travaillons avec les jeunes garçons et filles, les femmes, les adultes, les religieux. Plusieurs thématiques ont été abordées pendant ces causeries dans le sens d’améliorer la vie des jeunes filles dans nos communautés.  On a ainsi abordé les questions de mariages précoces, la scolarisation et le maintien des filles à l’école, l’autonomisation des femmes, la planification des adultes jeunes et femmes, les mutilations génitales féminines », a indiqué Mafering Camara, responsable communication du projet SWEDD GUINEE.

Du côté des participants, on a salué l’initiative qu’on trouve plutôt pertinente et opportune. « C’est un sentiment de joie que j’éprouve du fait de me retrouver dans foras, parce que nous avons échangé et il y a eu des fiches d’enquêtes. Il faut reconnaître que le SWEDD est un projet pour l’autonomisation de la femme. La plupart des femmes sont dans un groupement mais est-ce qu’elles savent l’importance d’être dans groupement ou pas ? On a notamment discuté de cette question.  On a également échangé sur la scolarisation de la jeune fille et le mariage précoce », a confié Dame Aminata Barry, femme modèle projet SWEDD GUINEE.

Très impliqué, le gouverneur de région a lui-même participé à l’animation des 7 groupes de travail qui ont été constitués. Suite à quoi il a livré son propre message. « Pour un départ, c’est la sensibilisation à tous les niveaux et ce sont toutes les couches qu’on doit toucher. Il faut que les jeunes filles restent à l’école pour qu’elles puissent être demain des femmes modèles », a recommandé le comonel Robert Soumah.

Labé,  Boubacar Timbo Diallo,

Correspondant régional

Articles Similaires

Lutte contre la poliomyélite : Sekouba Bambino sensibilise à la vaccination

LEDJELY.COM

Les Zawaguis : le ministre de la Culture rend hommage à feue Valé Kéba et s’engage pour Maman Hélène, la seule vivante du groupe

LEDJELY.COM

Kaloum : Mamadou Cifo Ké Touré rejoint les siens

LEDJELY.COM

Épidémie de diphtérie en Guinée : la communauté se mobilise pour la vaccination des enfants

LEDJELY.COM

Cifo Kètouré en prison : Michel Balamou fustige l’humiliation de l’enseignant

LEDJELY.COM

Mandiana : affrontements meurtriers entre Guinéens et Maliens

LEDJELY.COM
Chargement....