Ledjely.com
Accueil » Enquête sur le Budget Ouvert 2023 : la Guinée à la traîne en matière de transparence budgétaire
A la uneActualités

Enquête sur le Budget Ouvert 2023 : la Guinée à la traîne en matière de transparence budgétaire

Conakry, le 29 mai 2024 – International Budget Partnership (IBP) vient de publier l’Enquête sur le Budget Ouvert (EBO) 2023. Pour la première fois – en neuf éditions-, la Guinée fait son entrée dans cette enquête indépendante qui évalue la transparence budgétaire, la participation du public et le contrôle budgétaire dans 125 pays à travers le monde. Sans grande surprise, le pays fait partie des mauvais en matière de transparence budgétaire.

Avec un score de 10 sur 100, la République de Guinée se place bien en dessous de la moyenne mondiale de 45 en matière de transparence budgétaire. Ce classement indique que les informations essentielles sur la collecte et l’utilisation des ressources publiques ne sont pas suffisamment disponibles ou accessibles au public.

Selon l’EBO, la plupart des documents budgétaires clés en Guinée ne sont ni publiés en ligne ni disponibles en temps opportun. Concrètement, sur les huit documents budgétaires dont l’accessibilité est évaluée par l’EBO, quatre ont été « publiés en retard ou non publiés en ligne ou encore produits pour un usage interne uniquement ». Seuls deux documents budgétaires (le Budget approuvé et le Rapport de fin d’année) ont été publiés par la Guinée en respectant la méthodologie de l’EBO.

A préciser que l’EBO 2023 a évalué des documents budgétaires, des activités et des évènements publiés et réalisés au plus tard le 31 décembre 2022.

Un déficit criant dans la participation du public

La participation du public au processus budgétaire reste extrêmement limitée en Guinée, avec un score de seulement 6 sur 100. Ce manque de participation prive les citoyens de la possibilité d’influencer les décisions budgétaires qui les concernent pourtant directement. Pour remédier à cette situation, l’EBO recommande l’instauration de mécanismes permettant au public de s’impliquer activement dans l’élaboration et le suivi de l’exécution du budget, et de veiller à ce que les communautés vulnérables soient également représentées.

S’agissant du contrôle budgétaire exercé par les institutions législatives et supérieures de contrôle des finances publiques en Guinée, il est jugé insuffisant, avec un score de 37 sur 100. Le Conseil National de Transition (CNT) et la Cour des Comptes exercent un contrôle limité et souvent tardif des finances publiques. L’enquête préconise que le projet de budget de l’exécutif soit soumis au législatif au moins deux mois avant le début de l’exercice budgétaire et que les commissions parlementaires publient en ligne leurs analyses.

Recommandations de l’EBO

Pour améliorer la transparence budgétaire en Guinée, l’EBO 2023 énumère plusieurs recommandations. Il s’agit entre autres de :

  • Publier en ligne et en temps utile le rapport préalable au budget, le projet de budget de l’exécutif, le budget des citoyens et les rapports en cours d’année.
  • Produire et publier la revue de milieu d’année et le rapport d’audit.
  • Inclure des comparaisons détaillées dans le rapport de fin d’année.

Pour renforcer la participation du public, il est suggéré de :

  • Mettre en place des mécanismes formels pour impliquer le public dans l’élaboration et le suivi du budget.
  • Encourager la participation des communautés vulnérables et sous-représentées par l’intermédiaire d’organisations de la société civile.

Pour finir, nous rappelons que les résultats de l’Enquête sur le Budget Ouvert (EBO) 2023 mettent en lumière la nécessité urgente pour la République de Guinée d’améliorer ses pratiques de gestion des finances publiques. Une transparence accrue et une participation citoyenne active sont essentielles pour garantir que les fonds publics soient utilisés dans l’intérêt commun.

Pour arriver à ce résultat, l’Association des Blogueurs de Guinée a collaboré avec IBP pour collecter et analyser les informations budgétaires relatives à la Guinée. Avec d’autres acteurs de la société civile, le Collectif pour la Transparence et l’Efficience Budgétaire (COTTEB) continuera de promouvoir les réformes nécessaires pour une meilleure gouvernance financière en Guinée.

Pour lire l’intégralité du rapport EBO 2023 sur la Guinée, cliquez ici. Pour lire le rapport complet (niveau mondial) de l’EBO 2023, rendez-vous sur le site International Budget.

Pour tout besoin de renseignements complémentaires, veuillez contacter :

Mamadou Alpha Diallo

Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI)

Email : [email protected]

Articles Similaires

Gabon : l’expérience de Dr Dansa Kourouma sollicitée pour l’élaboration de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Baccalauréat : Bah Oury donne le coup d’envoi à Labé

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM
Chargement....