Ledjely.com
Accueil » Konta : une délégation ministérielle sur le site de construction de l’usine de fabrication de bouteilles de gaz
Actualités

Konta : une délégation ministérielle sur le site de construction de l’usine de fabrication de bouteilles de gaz

La mission conduite par le Secrétaire général ministère de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a fait le tour du chantier de l’usine. Il ressort du constat qu’il y a eu un certain retard par rapport au délai constractuel initialement convenu, mais toutes les parties prenantes assurent travailler en vue de l’achèvement rapide des travaux pour un meilleur approvisonnement du gaz aux populations.

C’est la toute première usine de fabrication de bouteilles de gaz en Afrique de l’ouest. Lancés le 3 mars 2023 à Konta, précisément dans la sous-préfecture de Farmoriah (Forécariah), les travaux de construction devaient s’achever au bout de 10 mois. Mais ils ont connu un certain retard. Et c’est pour évaluer les blocages et accélérer les travaux que le secrétaire général du ministère de l’Énergie a effectué ce mardi 11 juin une visite sur les lieux.

Après le tour du chantier et des échanges avec les ingénieurs , le sentiment est mitigé chez le Secrétaire général Bachir CAMARA. « C’est obligatoire pour moi de venir m’enquérir des réalités d’avancement physique sur le terrain. Mais les impressions sont un peu mitigées sincèrement. Je m’attendais à avoir un travail un peu plus avancé malgré l’ensemble des efforts et des difficultés que le projet a pu rencontrer. Mais je pense qu’on est en train de recadrer le problème pour trouver un moyen de compresser le travail et d’essayer de finir à temps », rassure-t-il.

Du retard certes, mais qui est justifié, admet le secrétaire général. La principale raison évoquée est le fait que les entreprises qui y travaillent sont locales, du fait des impératifs du contenu local justement. Or, le défi est tel que la capacité de production assignée à l’usine est d’une certaine envergure. « Cette usine a une capacité de production de plus d’un million de bouteilles par an, ce qui fait un chiffre de 300 000 bouteilles par trimestres et 100 milles par mois », explique le conseiller principal de Fab Gaz, Amadou BAH.

Une capacité découlant des objectifs que les autorités guinéennes se sont fixés en termes d’approvisionnement du gaz dans le pays et ainsi préserver l’environnement. « On est en train de faire la promotion et la vulgarisation du gaz butane et le point le plus difficile est l’acquisition des bouteilles de gaz. Les bouteilles coûtent plus cher que le gaz lui-même. C’est pourquoi on a mis cette usine de fabrication et de requalification de bouteilles en place qui pourra permettre aux citoyens d’acquérir les bouteilles et à la longue préserver notre environnement », souligne le Directeur général adjoint de FAPGaz, Martin Maomo.

L’usine construite sur une superficie d’un hectare jouera un rôle très important dans l’approvisionnement des guinéens en gaz. Construite à un kilomètre du port minéralier de l’ANAIM par où la délégation du ministère a entamé sa visite. Un port appelé à jouer un rôle significatif dans la distribution des bouteilles de gaz après la construction de l’usine. Pour l’heure, « les travaux sont à 80 % selon les rapports que nous avons », indique le secrétaire général. Et les entreprises commises à la tâche sont en pleine activité et assurent finir le travail dans les meilleurs délais.

Diarouga Aziz Baldé 

Articles Similaires

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM

Foniké Menguè et Billo Bah : Amnesty International appelle à leur libération « immédiate »

LEDJELY.COM
Chargement....