Ledjely.com
Accueil » Mort d’un candidat au BEPC : la gendarmerie de Enta accusée d’avoir relâché le chauffeur
A la uneActualités

Mort d’un candidat au BEPC : la gendarmerie de Enta accusée d’avoir relâché le chauffeur

Alpha Oumar Diallo, jeune candidat au BEPC est mortellement tombé d’un camion le mercredi 19 juin à Enta, dans la commune de Tombolia. Dans sa famille, c’est la tristesse totale. Mais le chauffeur du camion a été relaché sans même qu’il n’ait eu le temps de fournir sa version des faits. Policiers et gendarmes se rejettent la responsabilité.

 

Parti tôt ce mercredi-là jusqu’à Enta pour passer le BEPC, Alpha Oumar Diallo, 17 ans et benjamin de sa famille, n’est tout simplement revenu à la maison. Sa mère, inconsolable, refuse d’y croire. « J’ai vu un groupe venir. Je leur ai demandé ce qui est arrivé à mon fils. Ils me répondent qu’il a été surpris en train de frauder. Je n’ai pas cru. Je leur ai demandé de me dire la vérité. Ils ont refusé en se mettant en petit groupe. Ensuite, une d’entre eux m’a dit la vérité », a expliqué Mariam Diallo.

La disparition de Alpha Oumar Diallo, orphelin de père depuis ses 4 mois, suscite de l’émotion au-delà du cercle familial. Ses anciens amis, camarades de classe et encadreurs sont dévastés. « C’était un ami très respectueux. Un élève très brillant en classe. Disons, nous étions de la même famille parce que nous partagions ensemble », a témoigné Hadja Djenaba Bah, camarade de classe du défunt. « Ce qui m’a le plus touché, c’est le fait que la camionnette qui a tué l’enfant a été libérée par la gendarmerie. Souvent chez nous, on a l’habitude de prendre des dispositions pendant les examens, la police doit vraiment mettre un contrôle strict pour faciliter le déplacement des enfants », a protesté, quant à lui, Alsény Fofana, Directeur général du Groupe Scolaire Michèle Obama.

Alerté, le coordinateur national de la Maison des Associations et ONG de Guinée s’est immédiatement rendu sur les lieux. Sous le choc, Alpha Bayo, a dénoncé un manque de responsabilité de la part de la gendarmerie qu’il accuse d’avoir relâché le chauffeur du camion : « Le chauffeur s’est arrêté avec son camion. Il a donné sa version des faits. Et après, ils on l’a libéré. Il est parti. La gendarmerie pouvait pourtant l’arrêter et confier la tâche à la police pour ses observations », a-t-il indiqué.

Sur les lieux mêmes de l’accident, gendarmes et policiers se rejetaient la responsabilité quand nos reporters y sont arrivés. Mais Bintou Bayo, témoin oculaire de l’accident, rencontrée à son domicile, se reconnait davantage dans la version fournie par la police. « Je n’ai pas vu un policier sur les lieux lorsque l’accident s’est produit. Mais j’ai vu des gendarmes. Et il y en avait un en haut qui était en train de nous regarder. Il n’a rien fait. Je les ai même vus avec le chauffeur en train de discuter. Les gendarmes disent que si le petit est décédé, c’est parce qu’il a fait exprès », a raconté Bintou Bayo.

Le commissaire de la police routière de Enta a indiqué nos reporters que le chauffeur voulait, par magnanimité, transporter les élèves. Selon lui, ces derniers, en surpoids à l’arrière du camion, auraient créé un déséquilibre qui entrainé la chute de Alpha Oumar Diallo. Puis, la voiture lui est marché dessus.

Aliou Nasta

Articles Similaires

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Evaluation des partis politiques : Dr. Faya Millimono proteste

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM

Santé : le comité technique du projet sur l’analyse approfondie du genre dans la vaccination se réunit à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....