MAMADI 3 KABA A LA CENI: l’opposition s’en mêle

Là, le truc commence à prendre une dimension sérieuse. En effet, après le Barreau de Guinée, c’est maintenant autour de l’opposition – celle qui s’est opposée au double scrutin du 22 mars 2020 – de s’inviter dans le débat autour de la désignation par le Conseil national des organisations de la société civile de Guinée (CNOSCG) du juriste, Mamadi 3 Kaba pour remplacer feu Amadou Salifou Kébé, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), décédé en avril dernier des suites de la Covid-19. Dans une déclaration transmise aux médias, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et leurs camarades sont sans équivoques. “L’Opposition politique dénonce et rejette catégoriquement la nomination de M. Mamady 3 KABA au poste de Commissaire à la CENI en remplacement de Me Amadou Salif KEBE décédé“, peut-on lire dès l’entame de la déclaration en question. Outre le fait que le choix porté sur Mamadi 3 Kaba violerait l’article 11 de la loi sur la CENI et l’arrêt de la Cour constitutionnelle du 4 mai 2020, les opposants lui reprochent ses liens avec le pouvoir dont disent-ils, la plus éloquente illustration, est sa nomination précédente au poste de Directeur de cabinet du nouveau président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara. 

Ci-dessous la déclaration

 

A lire  FEG 2019 : Abdoulaye Yéro Baldé donne le coup d’envoi