Ledjely.com
Accueil » CONFERENCE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT : l’invitation de Damaro sérieusement mise en doute
A la une Actualités Monde Politique

CONFERENCE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT : l’invitation de Damaro sérieusement mise en doute

Récemment, Amadou Damaro Camara, le président de l’Assemblée nationale, comme pour dire que son institution issue du double scrutin controversé du 22 mars 2020, n’est pas aussi isolé que le clament les opposants, annonçait qu’il prendrait part à la cinquième conférence mondiale des présidents de parlement, en aout prochain. Dans le souci de vérifier l’authenticité de cette annonce, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a saisi la présidente de l’Union interparlementaire (UIP). Eh bien, du courrier réponse que Gabriela Cuevas Barron a adressé au coordinateur du mouvement anti-troisième mandat, il ressort qu’une telle invitation n’a pas été adressée à l’actuel président du parlement guinéen.

Adressant son message réponse à Abdourahmane Sano, Gabriela Cuevas Barron écrit notamment : « Je n’ai connaissance d’aucune invitation faite à M. Damaro pour participer  à la cinquième conférence des présidents de parlement en mon nom ». Puis, elle ajoute qu’après avoir passé en revue l’ensemble des communications passées depuis son bureau au Mexique, elle n’a trouvé « aucun document » qui ait trait à une telle invitation non plus.

Toutefois, se voulant prudente, il promet de demander au secrétariat de l’Union interparlementaire (UIP) de lui « fournir toutes les informations qui auraient pu être à l’origine de cette affaire ». Et de rappeler au passage l’engagement de son institution en faveur de la « promotion de la démocratie et de l’État de droit ».

Ci-dessous le courrier de Gabriela Cuevas Barron

Après ce courrier-réponse, joignant l’acte à la parole, la présidente de l’Union interparlementaire adresse une lettre d’explication (à lire ci-dessous) ci-dessous au secrétaire général de l’Union, Martin Chungong. A celui-ci, elle fait part de sa préoccupation. « Car, dit-elle, je dois noter que je n’ai envoyé aucune invitation à M. Amadou Damaro Camara participera à la cinquième Conférence mondiale des présidents de Parlement, et je ne connais aucune intention de notre organisation de le faire. Si cette invitation existe en fait, je vous demande de m’envoyer une copie de ce document dès que possible, ainsi qu’une explication justifiant pourquoi une telle décision a été prise ».

Ceci dit, l’affaire est loin d’être simple dans la mesure où dans l’entourage d’Amadou Damaro Camara, on avait déjà brandi des lettres d’invitation dont une avec les signatures (ou présumées comme telles) de Martin Chungong et de Gabriela Cuevas Barron.

Que s’est-il donc passé ? Là est toute la question !

Ledjely.com

Articles Similaires

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM

Tierno Monénembo : « Je ne reculerai pas »

LEDJELY.COM

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM

MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

LEDJELY.COM
Chargement....