Ledjely.com
Accueil » ABDOULAYE OUMOU SOW DU FNDC : « La prolongation de l’état d’urgence ne sera pas un frein à notre manifestation »
A la une Actualités Politique Societé

ABDOULAYE OUMOU SOW DU FNDC : « La prolongation de l’état d’urgence ne sera pas un frein à notre manifestation »

Ce mardi 16 juin 2020, l’Assemblée nationale a voté pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire de trente jours supplémentaires, décrété le 26 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19 en Guinée. En théorie, cette décision compromet la tenue de la marche prévue le 8 juillet prochain à Conakry par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). Pas du tout, rassure le mouvement.

Pour le FNDC, la manifestation aura bel et bien à la date prévue. « Elle ne sera nullement pas interrompue par la prolongation de l’état d’urgence sanitaire ». C’est l’assurance donnée au Djely ce mercredi 17 juin 2020 par le responsable de la communication du mouvement, Abdoulaye Oumou Sow, au cours d’un entretien téléphonique.

L’activiste reste convaincu quant à la tenue de la marche du 8 juillet 2020 sur l’autoroute Fidel Castro à Conakry et réitère la volonté et l’engagement de son organisation à honorer sa promesse. « La prolongation de l’état d’urgence ne sera pas un frein à notre manifestation. Nous sommes face à un régime dictatorial qui ne se préoccupe pas de la vie et de la situation de sa population. Nous sommes arrivés à un stade où il faut que la population revendique son droit afin de retrouver sa dignité et de mettre fin à ce régime qui ne cesse de nous brimer dans nos droits », explique-t-il.

Alors que de nombreuses personnes redoutent que la reprise des manifestations ne favorise une deuxième vague de propagation du nouveau coronavirus, M. Sow apporte des précisions sur la stratégie envisagée pour épargner les manifestants des risques de contamination au virus. « Nous exigerons que tous les gens portent leurs masques le jour de la manifestation. D’ailleurs, puisque nous sommes en face d’un régime répressif, les masques nous serviront aussi à nous protéger d’autres façons. Pour la mesure de distanciation sociale, rappelez-vous que c’est une mesure qui ne fait pas forcément l’unanimité. Il vous souviendra qu’il y a eu récemment d’importantes manifestations aux Etats-Unis, le pays qui compte le plus grand nombre de cas de coronavirus du monde », rappelle Abdoulaye Oumou Sow.

 Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

Le Musée national de Sandervalia, comme un jardin à l’abandon !

LEDJELY.COM

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

LEDJELY.COM

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ : une nouvelle attaque armée à Kankan

LEDJELY.COM

LA GUINÉE ET SES DOULEURS POLITIQUES : une triste répétition de l’histoire

LEDJELY.COM
Chargement....