Ledjely.com

Accueil » KANKAN : des jeunes se mobilisent pour la paix
A la une Actualités Haute-Guinée Jeunesse Politique Société

KANKAN : des jeunes se mobilisent pour la paix

Après les violences survenues, dimanche et lundi derniers, dans la commune urbaine de Kankan, un groupe de jeunes volontaires vient de prendre l’initiative de rencontrer et sensibiliser les citoyens du Nabaya sur l’importance du vivre ensemble, rapporte le correspondant du Djely en Haute-Guinée. La structure née pour la circonstance porte le nom du Collectif citoyen pour la préservation de la cohésion sociale en Guinée.

Quarante-huit heures après les attaques perpétrées contre des citoyens supposés être des militants du principal parti de l’opposition UFDG, une vingtaine de jeunes de Kankan issus des différentes ethnies et religions ont décidé de mettre en place une initiative pour le maintien de la paix et la cohésion sociale en Guinée en général et dans la région en particulier.

Cette entité composée de jeunes activistes de la société civile, journalistes, commerçants et d’autres profils entend apporter sa pierre à l’édifice de la paix et le vivre ensemble.

Moussa Lebon Condé, coordinateur par intérim du collectif explique l’objectif de sa structure. « Nous sommes un mouvement citoyen de veille, de conseil, d’informations et de sensibilisations sur la tolérance en ces temps d’échéances électorales. Il est de la responsabilité de chaque citoyen de poser les actions concrètes allant dans le sens de l’unité nationale. Nous aurons comme activités, organiser une campagne de sensibilisation sur la non- violence et les risques liés aux confrontations basées sur l’ethnie, organiser un plaidoyer avec les autorités morales et religieuses, alerter les autorités locales sur leurs responsabilités afin de faire respecter la loi. Nous irons également rencontrer les groupes de jeunes et les quartiers généraux des partis politiques en lice afin de leur faire part de notre préoccupation liée au maintien de la paix dans notre pays », a-t-il annoncé.

Ce mercredi matin, le collectif a fait le tour de plusieurs domiciles, notamment chez lz sotikemo, le grand imam. L’administration locale, les coordinations régionales et les quartiers généraux des partis politiques seront également visités par ces promoteurs de la non-violence.

En recevant ce groupe de jeunes, Elhadj Mohamed Kaba, le président de la coordination des serès auprès des sages, a fustigé les derniers événements survenus dans la ville, avant de saluer l’initiative. « Nous sommes très satisfaits quand les jeunes considérés comme acteurs des manifestations prennent de telle initiative. Ils auront tout l’appui des sages de Kankan », a-t-il promis. Et à Lamine Kaba, le directeur préfectoral de la jeunesse d’ajouter : « Si Kankan a encore des jeunes comme ça, c’est une satisfaction totale et ils auront tout le soutien des autorités locales ».

A noter que des initiatives similaires sont en cours dans des régions de Mamou, N’Zérekoré, Labé et Conakry, en prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Ils espèrent ainsi montrer la voie de la paix aux acteurs politiques.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com 

Articles Similaires

GOUVERNEMENT : le colonel Doumbouya nomme des secrétaires généraux et des cheffes de cabinet

LEDJELY.COM

LIGUE 1 : le Milo FC de Kankan s’impose de nouveau…

LEDJELY.COM

EDUCATION : l’ANAQ dévoile les résultats des évaluations 2020-2021

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE : coup d’envoi du championnat régional de Taekwondo

Ledjely.com

TRANSITION : comment le Gouvernement peut-il financer les actions programmées ?

LEDJELY.COM

DIECKE : les travailleurs de la SOGUIPAH menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM
Chargement....