Ledjely.com

Accueil » N’ZEREKORE : les autorités locales, invitent les responsables du RPG et de l’UFDG à l’éducation de leurs militants
A la une Actualités Guinée Forestière Politique Société

N’ZEREKORE : les autorités locales, invitent les responsables du RPG et de l’UFDG à l’éducation de leurs militants

Après les violences post-électorales survenues dans la soirée du 19 octobre 2020, suite à la sortie des militants de l’UFDG dans les rues de N’Zérékoré, pour célébrer la « victoire » de leur candidat, les autorités communales et préfectorales s’insurgent. Elles l’ont fait savoir ce mardi 20 octobre lors d’une rencontre qu’elles ont organisées au bloc administratif de la préfecture. Avec pour but de rappeler à l’ordre les partis politiques qui veulent troubler la quiétude sociale.

Si les élections du 18 octobre se sont déroulées sans fausse note à N’Zérékoré, cependant, l’attente des résultats connait des échauffourées dans la cité. Au soir du 19 octobre, les militants et sympathisants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), qui, après la déclaration de leur leader d’avoir remporté les élections sont sortis massivement dans les rues. Une manifestation qui a été émaillée d’incidents, entre les militants des deux grands partis politiques du pays. Suite à ces affrontements, le maire de la commune urbaine de N’Zérékoré, a déploré l’attitude de leader de l’UFDG. Qui a conduit les citoyens à descendre dans la rue. « N’Zérekoré, a voté dans l’ordre, dans la sérénité, il n’y a eu aucun problème, le jour du scrutin. Mais hier à notre grande surprise on n’a vu de façon spontanée, les gens de l’UFDG, dans les rues.  Et ça, c’est quand Mamadou Cellou Dalein Diallo, s’est autoproclamé, président. Il y a la règle à la matière. Pour proclamer les résultats d’une élection, il y a une instance qui est chargée de ça. C’est pas un candidat qui peut s’autoproclame. Sur quelle base ? Ce sont les effets collatéraux que nous avons connu ici des agissements. Nous, on cherche à instaurer une paix durable, il faudrait pas qu’un leader politique met le feu là où il ne faut pas le mettre« , déplore Moriba Albert Delamou.

Le préfet a pour sa part demandé aux responsables de ces deux à l’éducation de leurs militants. On n’a initié cette rencontre, pour dire aux responsables de l’UFDG et du RPG/Arc-en-ciel, de continuer à éduquer leurs militants. Parce que ce qu’on n’a vu hier était déplorable, dira en substance Sâa Yola Tolno. « En outre, le préfet de N’Zérékoré, a laissé entendre que les partis politiques ont des codes de bonnes conduites. Il faut que cela soit appris à leurs fidèles. Descendre dans la rue demande le respect d’une certaine normes. Rien de ça n’a été respecté. Donc nous ne voulons plus de telle chose dans notre ville, les partis politiques sont créés dans l’intérêt des citoyens mais pas pour les opposer« , déclare Sâa Yola Tolno.

Au sortir de cette réunion, les responsables de l’UFDG et du RPG mais aussi les sages de la coordination mandingue et ceux de celle Halipoular, ont tous regrettés ce qui s’est passé dans la soirée du lundi 19 octobre. Ils se sont par ailleurs engagés à œuvrer afin que règne la paix en ce moment où le pays est à la croisée des chemins.

Niouma Lazare Kamano, pour Ledjely.com

Articles Similaires

Le Baya, cet ornement des hanches qui captive les hommes

LEDJELY.COM

GUINEE : la Banque islamique de Guinée fait un don au Fonds social de la sécurité et de la protection civile

LEDJELY.COM

LES NOMINATIONS AU COMPTE-GOUTTES : la peur du bide avec du Alpha sans Alpha (Edito Djoma)

LEDJELY.COM

GOUVERNEMENT DE TRANSITION : le colonel Doumbouya nomme quatre ministres

LEDJELY.COM

RENTREE DES CLASSES : forte affluence  à N’zérékoré

Ledjely.com

Rentrée scolaire à Kankan : faible affluence dans les écoles

Ledjely.com
Chargement....