Ledjely.com
Accueil » SIAKA BARRY SUR LA CRISE A LA FEGUIFOOT : « C’est parce que la volonté des politiques n’a pas encore été faite »
A la une Actualités Guinée Politique Sports

SIAKA BARRY SUR LA CRISE A LA FEGUIFOOT : « C’est parce que la volonté des politiques n’a pas encore été faite »

Invité de l’émission Mirador, le 20 mai 2021, sur les antennes de FIM FM, le leader du Mouvement populaire démocratique de Guinée (MPDG) a réagi à la crise qui secoue depuis plusieurs mois la Fédération guinéenne de football (Féguifoot).

Pour Siaka Barry, le football guinéen souffre du fait qu’il y a « les mêmes clans qui se combattent chaque jour, [revenant] sous formes nébuleuses. A chaque fois et cela depuis l’époque du président Lansana Conté ! Les ténors de ces clans ont pour noms : Antonio Souaré, Salifou Camara Super V et tout récemment Bouba Sampil, KPC… Tant que ce système ne disparaîtra pas dans l’arène footballistique guinéenne, notre football continuera à traîner ».

Poursuivant, l’ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a parlé de « vendetta à outrance », une « espèce de rage qui pousse à se venger perpétuellement contre son challenger ou même contre son ennemi parce que je pense que nous avons quitté le stade de l’adversité pour tomber dans le stade de l’inimitié ».

Sur la mise en place prochaine d’un comité de normalisation à la Féguifoot telle que demandée par la FIFA pour sortir de la crise actuelle, Siaka Barry a estimé que cette action ne se résumera qu’à « une perpétuelle tendance à revenir en arrière ». « Deux pas en avant, cinq pas en arrière ! », a-t-il estimé.

Et d’assener : « Quand en 2017 on parlait de comité de normalisation, en tant que jeune ministre, j’étais loin d’imaginer que quatre ans après, on allait encore reparlé d’un comité de normalisation en Guinée. Aujourd’hui, on en parle de plus en plus, parce que la volonté des politiques n’a pas encore été faite. Eux, ils voudraient que ça se passe d’une certaine façon qui n’est pas tout à fait adapté aux réalités ».

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

« Je n’ai pas accepté l’achat de conscience », assure Ibrahima Aminata Diallo, président sortant de la PJDD

LEDJELY.COM

SENEGAL : le président Macky Sall est-il en campagne électorale avant l’heure ?

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : l’école primaire du district de Kato manque d’infrastructures

LEDJELY.COM

EMBOUTEILLAGES A KAGBELEIN : calvaire des usagers, un bonheur pour les taxi-motos !

LEDJELY.COM

La préfecture de Coyah adopte son budget prévisionnel de l’année 2021

LEDJELY.COM

SPPG : Sékou Jamal Pendessa et son équipe prennent fonctions

LEDJELY.COM
Chargement....