Ledjely.com

Accueil » NYIRAGONGO : la ville de Goma épargnée de justesse
A la une Actualités Afrique Sécurité Société

NYIRAGONGO : la ville de Goma épargnée de justesse

A la surprise générale, le volcan Nyiaragongo, situé à Goma, dans le nord-Kivu, est entré en éruption le samedi dernier. Mais heureusement, dans cette région orientale de la RD Congo, déjà en proie à d’importants défis sécuritaires, le pire a été évité. La rivière de feu qui sortait des entraines du volcan s’est en effet arrêtée à quelques encablures de la ville de Goma, dans la matinée de samedi à dimanche. Ceci étant, on a déploré des pertes en vies humaines résultant notamment d’accidents consécutifs aux bousculades, elles-mêmes provoquées par le contexte de panique généralisée qui s’est saisie des habitants. En effet, une fois que la nouvelle de l’éruption du volcan s’est répandue dans les environs, les populations qui n’avaient pas oublié les drames des précédentes éruptions, ont abandonné leurs habitations pour s’enfuir en particulier en direction du Rwanda voisin. Mais sur place, on déplore des milliers de sans-abri dont des femmes et des enfants vivant dans une situation d’extrême détresse. Au sujet même de l’éruption, on se borne à remercier la providence qui a voulu qu’elle ne fasse pas plus de dégâts. Même s’il convient de relever la négligence coupable dont les autorités congolaises font généralement montre dans la gestion des ces questions volcaniques. Ainsi, si l’observatoire de volcanologie de Goma n’a pas su prédire l’éruption de samedi dernier, c’est parce qu’il ne fait plus d’observations, faute de moyens.

Surveillance permanente

Pourtant, la question de ces éruptions volcaniques devrait faire l’objet d’une attention plus manifeste aussi bien de la part des autorités congolaises que de celle de leurs partenaires à travers le monde. Bien sûr, ce n’est pas tous les jours que le mont Nyiragongo ou même son frère jumeau le Nyamuragira se réveillent pour cracher la lave. A propos, la dernière éruption du Nyiragongo remontait à janvier 2002. Ce n’est pour autant qu’il faut relâcher la vigilance. Au contraire, ces deux montagnes actives doivent faire l’objet d’une surveillance permanente, de manière à prévenir la moindre activité. En effet, qu’on imagine seulement la tragédie à laquelle on aurait assisté si la coulée de lave avait, le samedi dernier, continué jusque dans la ville. Pire, et si le volcan était subitement entré en action la nuit ? Dans cette région infestée de groupes armés et privée d’électricité et même de routes dignes de nom, comment les populations auraient-elles fait ? Il est préférable de ne même pas envisager ce qui se serait produit comme drame.

Les moyens humains et techniques ne suffisent pas

Et cette sombre perspective devrait guider les actions de prévention future. Non seulement, on devrait donner à l’Observatoire volcanologique local les moyens de faire son travail, mais on devrait également réfléchir à placer les populations à bonne distance des zones d’atteinte des volcans. Il faut partir en effet du principe qu’en dépit des moyens humains et techniques qu’on peut mettre en place, il n’est pas toujours évident de prévoir une éruption volcanique. Il s’agit-là d’un des phénomènes de la nature qui échappent quelque peu au contrôle de l’intelligence humaine. Donc, parallèlement, il faut travailler à cultiver des réflexes pouvant aider à limiter les dégâts. Reflexes au nombre desquels, on a bien sûr le fait de ne pas habiter dans les environs immédiats d’un volcan actif. Une précaution qui peut s’avérer vitale dans le cas d’une évacuation éventuelle.

Boubacar Sanso BARRY

Articles Similaires

GUINEE : au-delà de la religion, que peuvent apporter les intellectuels arabophones ?

LEDJELY.COM

« Alpha Condé demeurera en Guinée », persiste le CNRD

LEDJELY.COM

Secteur culturel: ce que ses acteurs attendent du CNRD

Ledjely.com

Guinée : la junte au pouvoir annonce que l’ancien président ne va pas sortir du pays

Ledjely.com

Consultations: Massoud Barry revient sur ses échanges avec le colonel Doumbouya  

Ledjely.com

POLITIQUE : Aliou Bah du MODEL, dans le gouvernement de transition ?

Ledjely.com
Chargement....