Ledjely.com
Accueil » Les étudiants guinéens au Maroc réclament leurs bourses d’entretien
Actualités Enseignement supérieur Société

Les étudiants guinéens au Maroc réclament leurs bourses d’entretien

Depuis plusieurs mois, les étudiants guinéens au Maroc n’ont pas pu accéder à leurs bourses d’entretien. Il s’agit d’un montant de 800 dollars qui correspond aux deux dernières tranches de l’année académique. C’est ce qu’ils réclament aux autorités guinéennes. Pour se faire entendre, les étudiants réunis autour de l’association des stagiaires, élèves et étudiants guinéens au Maroc (ASEGUIM) ont d’ailleurs initié une grève générale et illimitée.

La réclamation concerne le non paiement des bourses de février à juillet ainsi que les primes des vacances qui devaient déjà être disponibles à date. Le total de ce dû est de 800 dollars ( 300 dollars pour la 2ème et 3ème tranche et 500 dollars pour les primes de vacances). « Pour le moment, nous avons reçu que 200 dollars donc il reste 800 dollars. Nous devrions recevoir cette bourse de la 2ème tranche en avril, c’est à dire 150 dollars et une autre bourse en ce mois de juin 650 dollars », explique Sidibé Souleymane, secrétaire général de l’association des stagiaires, élèves et étudiants guinéens au Maroc.

Ainsi, pour obtenir leurs bourses, les étudiants à travers l’association sont d’abord entrés en contact avec l’ambassade de Guinée au Maroc à qui des courriers ont été transmis. Sans réponse, un préavis de grève qui devait expirer le 04 juin dernier a été lancé. « Nous n’avons eu aucun appel, aucune réaction vis à vis de cette situation de la part des autorités qui sont en charges de cette question boursière », précise Sidibé Souleymane.

A côté de ces bourses, il existe aussi la caisse de sécurité sociale, également impayée depuis presque 3 ans. Une situation qui désole les étudiants obligés de se démerder parfois avec l’aide de l’ambassade. « Nous avons un retard dans nos paiements et ça c’est chaque année. Chaque fois qu’il y a une grève au Maroc, c’est à cause de la bourse ou de la caisse de sécurité sociale. Arrivé à un moment donné nous sommes vraiment fatigués de cette situation parce qu’il s’agit de l’image de notre pays la Guinée », s’est attristé le secrétaire général de l’ASEGUIM.

En plus, les étudiants espèrent une revalorisation de leur bourse et un changement du personnel a l’Office national des bourses extérieures. « Nous voulons un changement au niveau de la direction de l’ONABE parce que nous supposons qu’ils ne sont pas en train de faire leur travail sinon ces 6 dernières années, il n’y allait pas avoir de retard dans le paiement de nos bourses, on allait pas avoir ce problème de caisse », soutient Sidibé Souleymane.

Au président de la République, les étudiants demandent un traitement personnel de leur dossier. « Nous avons tellement écrit au président pour qu’il puisse savoir la réalité que les étudiants ici mais nous sommes sûrs que le message n’est pas arrivé à destination, sinon il se serait déjà penché sur le dossier (…) Je voudrais lancer un appel solennel à tous les médias locaux pour qu’ils puissent nous permettre de nous exprimer et envoyer nos vœux à destination », a demandé le boursier.

Il faut rappeler que la grève lancée depuis le 04 juin consiste en une grève médiatique : parler à des médias et faire des affiches afin d’interpeller l’Etat. Les résultats permettront de déterminer s’il faut passer à la vitesse supérieure ou aller à l’ambassade.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

DECOUVERTE D’OR A GAOUAL : le ministre des Mines met en cause les études techniques

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM

MINES : c’est parti pour un atelier de formation de trois jours à l’intention des journalistes !

LEDJELY.COM
Chargement....