Ledjely.com

Accueil » SOULEYMANE THIAN’GUEL : « Je me suis rendu compte que cet espace n’est pas fait pour moi »
A la une Actualités Culture Politique

SOULEYMANE THIAN’GUEL : « Je me suis rendu compte que cet espace n’est pas fait pour moi »

Rentré récemment en Guinée, après cinq ans d’exil dont une bonne partie a été passée en France, Souleymane Thian’guel Bah, ancien responsable de la communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a annoncé mercredi 16 juin 2021 avoir définitivement tourné la page de la vie politique. Une décision qui, peu après son annonce, a suscité beaucoup de réactions au sein de l’opinion publique, d’autant que cet ancien proche collaborateur de Cellou Dalein Diallo était un membre influent du principal parti de l’opposition au régime du président Alpha Condé.

Invité ce jeudi 17 juin dans l’émission « On refait le monde », diffusée sur les antennes de Djoma Média, « Souley » Thian’guel a réaffirmé sa décision de quitter la vie politique pour se consacrer à ses activités culturelles. « C’est une décision que j’ai eu avec ma famille. Et puis il y a aussi tout ce qui se passe dans l’espace politique. J’ai eu cet avantage d’avoir un recul par rapport à ce qui se passe chez nous et à regarder finalement l’espace politique et je me suis rendu compte que peut-être cet espace n’est pas fait pour moi, parce que la violence qui a engendré dans le processus, tout ce qui se passe en terme de conflit, cette violence, ce n’est pas [pour] moi. Je condamne absolument les violences qui s’y produisent. Car justement, j’ai choisi les métiers de la culture et de la communication, parce que ce sont des métiers d’échanges d’arguments contre arguments », a-t-il confié.

Poursuivant son intervention, Souleymane Thian’guel Bah a aussi répondu aux personnes qui « s’agitent sur les réseaux sociaux » sans comprendre la véritable raison de sa décision qui est « personnelle ». « Je suis allé voir le président de l’UFDG (…) Je lui ai expliqué les raisons pour lesquelles je dois partir. Je lui ai dit que non seulement je quittais l’UFDG, mais aussi l’espace politique. Je lui ai expliqué que je partais parce qu’aujourd’hui nous sommes dans un espace où la seule chose qui m’intéresse désormais c’est comment travailler pour me remettre dans l’espace public guinéen, pour voir aujourd’hui comment je peux participer au développement du pays (…) Je trouve dommage que les gens se lancent dans des attaques », a indiqué le metteur en scène.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

« Pourquoi ils nous ont violées… », une victime témoigne à visage découvert

LEDJELY.COM

SIGUIRI : un détenu se donne la mort par pendaison

LEDJELY.COM

REOUVERTURE DES CLASSES : le casse-tête des parents d’élèves

LEDJELY.COM

GUINEE : le Président, le fils prodige et la chute inattendue

LEDJELY.COM

CARBURANT : la baisse ne se répercute pas encore sur le transport

LEDJELY.COM

GUINEE : Douze ans après le massacre du stade, encore plus d’incertitude pour la justice suivant le récent coup d’État

LEDJELY.COM
Chargement....