Ledjely.com

Accueil » PRISE EN CHARGE DES NOUVEAU-NES : l’UNICEF dote l’INSE d’un automate de microbiologie
Actualités Guinée Publireportage

PRISE EN CHARGE DES NOUVEAU-NES : l’UNICEF dote l’INSE d’un automate de microbiologie

Cet automate de microbiologie qui permet d’avoir un diagnostic exact d’infection, met fin à l’incertitude des médecins dans la prise en charge des enfants malades, ce qui constitue l’une des principales causes de mortalité néonatale. 

Tout enfant doit bénéficier d’une prise en charge adéquate de la grossesse jusqu’à sa naissance, afin qu’il puisse grandir et développer son plein potentiel pour entrer dans l’âge adulte et contribuer au développement de son pays.

C’est dans cette dynamique que le bureau de l’UNICEF en Guinée a répondu à l’un des besoins exprimés le 22 janvier 2021 lors de sa visite du Représentant de l’UNICEF Pierre Ngom, aux bébés siamois séparés par les médecins guinéens à l’Institut National de Nutrition et de Santé pour Enfant (INSE) de l’hôpital.

Au cours de cette visite, le Directeur a sollicité l’appui de l’UNICEF pour l’acquisition d’un automate de microbiologie conçu pour poser un diagnostic exact d’infection, qui constitue l’une des principales causes de mortalité néonatale. En effet, l’INSE est considéré comme une référence nationale en matière de prise en charge des prématurés et ou des nouveau-nés avec complications.

@Saa Momory KOUNDOUNO
L’automate de microbiologie remis à l’Institut National de Nutrition et de Santé pour Enfant (INSE) du CHU de Donka

« Quand le Représentant de l’UNICEF a visité le laboratoire, le technicien lui a fait savoir qu’il a besoin d’un automate de microbiologie, car les infections sont l’une des causes majeures des décès des nouveau-nés. C’est pourquoi il a tenu, au nom de l’UNICEF, à offrir cet automate de microbiologie afin de renforcer le plateau technique de l’INSE pour la prise en charge des enfants », dira Dr Adama Ouédraogo, Chef Santé à l’UNICEF lors de la remise.

Aujourd’hui, un médecin ne peut pas travailler sans avoir des examens complémentaires, notamment du laboratoire ou de l’imagerie médicale, car la prise en charge des cas critiques d’enfants malades nécessite un plateau technique de haut niveau. Cet automate de microbiologie est conçu pour poser un diagnostic exact d’infection qui balaie dorénavant les incertitudes qu’avaient auparavant les médecins de cet institut quand il s’agissait de prendre en charge les enfants malades. A travers donc ce geste, le plateau technique de l’INSE se renforce pour une meilleure prise en charge des nouveau-nés.

@Saa Momory KOUNDOUNO
L’équipe de l’UNICEF/Guinée et la Direction générale del’Institut National de Nutrition et de Santé pour Enfant (INSE) avec le nouvel appareil reçu

En recevant cet appareil, Dr Ibrahima Sory Diallo, Directeur général de l’INSE, dira : « Nous avons des problèmes pour poser le diagnostic d’infection. Nous posons le diagnostic de suspicion. C’est-à-dire que nous suspectons l’infection, mais nous ne pouvons pas confirmer l’infection. Pour confirmer l’infection, il faut identifier les germes pour proposer l’antibiotique qu’il faut utiliser pour soigner cet enfant. C’est ainsi que nous avons fait ce cri de cœur pour demander un automate de bactériologie pour pouvoir identifier les germes en cause et utiliser judicieusement les antibiotiques. Vous savez, l’utilisation des antibiotiques quand ce n’est pas indiqué, entraîne une résistance qui constitue un autre problème de santé publique. Donc je peux vous dire que nous sommes le seul service de tout l’hôpital national Donka à disposer actuellement d’un automate de bactériologie. Aujourd’hui, nous sommes en mesure d’identifier la cause réelle de l’infection chez tous les nouveau-nés qui vont être hospitalisés à l’INSE. Cet appareil va nous aider à poser le diagnostic réel de l’infection et proposer le traitement approprié

@Saa Momory KOUNDOUNO
Dr Ibrahima Sory Diallo, Directeur général de Directeur général de l’Institut de Nutrition et de Santé pour Enfant du CHU de Donka remerciant l’UNICEF pour cette assistance matérielle

Dr Ibrahima Sory Diallo au nom de la Directrice nationale de la santé familiale et de la nutrition et du personnel de l’Institut de Nutrition et de Santé pour Enfant et en son nom personnel, a remercié l’UNICEF pour cette assistance matérielle qui vient renforcer son dispositif de prise en charge des nouveau-nés au niveau de son institut. Sans oublier les coins du nouveau-né aménagés en place ainsi que l’unité de néonatologie mis en place à l’intérieur du pays par l’UNICEF et qui sont en train de sauver la vie de beaucoup d’enfants en Guinée.

Saa Momory KOUNDOUNO

Articles Similaires

COVID-19 : les Etats-Unis offrent 336 milles doses de vaccins Johnson & Johnson à la Guinée

LEDJELY.COM

GUINEE : penser la transition

LEDJELY.COM

SYLI NATIONAL : une mission de la FEGUIFOOT en Espagne pour finaliser l’arrivée de Moriba Kourouma

Ledjely.com

DUBREKA : le colonel Doumbouya chez le Kountigui de la Basse Côte

Ledjely.com

MINISTERE DES AE: le colonel Mamady Doumbouya suspend plusieurs cadres

LEDJELY.COM

Mort d’un bébé à Karifamoriah ( Kankan): Djené Kaba, la mère, serait à l’origine

Ledjely.com
Chargement....